Noël Bernard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard.

Noël Léon Bernard est un botaniste français, né le 13 mars 1874 à Paris 17e[1] et mort en 1911 à Saint-Benoît (dans la Vienne).

Serre de l'institut botanique de Caen

Noël Bernard, présente une thèse dans le degré de Biologie à la Faculté des sciences de Paris en 1901, intitulée: Études sur la tubérisation.

Il enseigne la botanique à l’université de Poitiers. Il travaille principalement sur les mycorhizes des orchidées et démontre à l'institut botanique du Jardin des plantes de Caen la symbiose des champignons dans les racines tubérisées d'orchidées. Il participe à la création de la station de recherche végétale de Mauroc à Saint-Benoît[2]. Avec Émile Borel, Maurice Caullery et Aimé Cotton, il édite La Revue du mois.

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • Études sur la tubérisation (Thèse présentée à la Faculté des Sciences de Paris, n° 1076, P. Dupont, Paris 1901)
  • L'Origine de la pomme de terre (1910).
  • L'Évolution des plantes (Félix Alcan, Paris, 1916).
  • Principes de biologie végétale (Félix Alcan, Paris, 1921).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de Paris en ligne, acte de naissance N° 17e/1874/626
  2. La station de biologie végétale, créée en 1910, sera fermée en 1924 : en raison de son éloignement de l'université, le domaine de Mauroc sera échangé contre la propriété de Beau-Site [1]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean Dhombres (dir.) (1995). Aventures scientifiques. Savants en Poitou-Charentes du XVIe au XXe siècle. Les éditions de l’Actualité Poitou-Charentes (Poitiers) : 262 p. (ISBN 2-911320-00-X)
  • B. Boullard, Un biologiste d'exception : Noël Bernard (1874-1911), Rouen, 1985, 188 p.
N.Bernard est l’abréviation botanique officielle de Noël Bernard.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI