Noémia de Sousa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Noémia de Sousa

Nom de naissance Carolina Noémia Abranches de Sousa Soares
Autres noms Vera Micaia
Activités Poète, journaliste
Naissance 20 septembre 1926
Catembe, Drapeau du Mozambique Mozambique
Décès 4 décembre 2002 (à 76 ans)
Cascais, Drapeau du Portugal Portugal
Langue d'écriture Portugais

Carolina Noémia Abranches de Sousa Soares, née à Catembe, Mozambique, le 20 septembre 1926 et morte à Cascais, Portugal, le 4 décembre 2002 (à 76 ans), est une poète et journaliste mozambicaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Noémia de Sousa étudie au Brésil et commence à publier dans le journal O Brado Africano. Entre 1951 et 1964 elle habite à Lisbonne où elle est traductrice, mais, à cause de son opposition à l'Estado Novo, elle doit s'exiler à Paris où elle travaille au consulat du Maroc. C'est à cette époque qu'elle adopte le pseudonyme de Vera Micaia. Également poète et journaliste dans les agences de presse internationales, elle voyage à travers toute l'Afrique pendant les guerres d'indépendance. Noémia de Sousa revint à Lisbonne en 1975 où elle travaille à l'Agência Noticiosa Portuguesa (agence de presse portugaise).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Son œuvre est dispersée dans de nombreux journaux et revues littéraires. De plus, elle collabora à de nombreuses publications. En 2001, l'Associação dos Escritores Moçambicanos (Association des Écrivains Mozambicains) a publié le livre Sangue Negro (Sang Noir), qui rassemble ses poèmes écrits entre 1949 et 1951.

Sources[modifier | modifier le code]