Nizwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

22° 56′ N 57° 32′ E / 22.933, 57.533 ()

La mosquée de Nizwa vue de l'ancien fort

Nizwa (ou Nazwā, en arabe ‏نزوى) est l'ancienne capitale du Sultanat d'Oman, jusqu'à son remplacement par Mascate. Elle est située entre Mascate et Salalah, dans la région Ad-Dākhilīyah dont elle est la capitale.

La population de sa wilayat était de 731 730 habitants en 2008.

La vieille mosquée du centre ville était autrefois un centre d'étude islamique et est toujours connue de ses anciens habitants sous le nom de Jama'a.

Nizwa est un centre pour la culture des dattes et leur conditionnement.

Au début des années 1950, la grande tour ronde de l'ancien fort fut bombardée par la Royal Air Force britannique qui avait été appelée pour assister le sultan régnant Saïd ibn Taimour à mater une révolte menée par des dignitaires de l'intérieur du Sultanat d'Oman. Le conflit était dû à la lutte pour le partage des richesses pétrolières nouvellement découvertes.

Nizwa est devenue une ville plus moderne sous le règne du sultan Qabus ibn Said avec des routes et des réseaux de communication, un hôpital non négligeable, des écoles, l'Académie royale de la police d'Oman. Tout cela fut mis en place au cours des trente dernières années. Il y a maintenant trois bons hôtels et le tourisme est encouragé dans toute la zone.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les principales attractions touristiques dans et autour de Nizwa sont le fort de la vieille ville, Falaj (Qanat) Daris, le vieux souk où les kandjars omanais sont fabriqués et le halwa (un dessert omanais traditionnel) est vendu. À une courte distance en voiture de Nizwa, se trouve Tanuf, connu pour ses cascades saisonnières. Le djebel al Akhdar (« montagne verte »), à deux heures de voiture de Nizwa, culmine à 3000 mètres au-dessus de la mer et est fameux pour ses fruits et son eau de rose. À côté de Nizwa sont les wilayats de Al Hamra, patrie de Misfat Al-Abryeen, et de Bahla fameux pour son ancien fort et ses potiers.

Hébergement[modifier | modifier le code]

  • Majan Guest House, Tanuf Residency, Al Diyar Hotel
  • Falaj Dharis Hotel
  • Nizwa Hotel

Restauration[modifier | modifier le code]

  • Bahjta al Sham, Bib Ateeq, Golden Foord,

À proximité[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Nizwa est doté d'un aéroport (Code OACI : OONZ).

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Fred Scholz, « Nizwa - das Zentrum Inner-Omans: traditionelle und heutige Bedeutung », in Günter Meyer (dir.), Die arabische Welt im Spiegel der Kulturgeographie, publication du Zentrums für Forschung zur arabischen Welt (ZEFAW) vol. 1, Mayence, 2004, p. 80-91
  • (en) Salmá Samar Damlūji, « Nazwa », in The architecture of Oman, Garnet, Reading, 1998, p. 233-242 (ISBN 9781859640838)

Lien externe[modifier | modifier le code]