Nivolumab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nivolumab est un anticorps monoclonal se fixant et bloquant le récepteur à la Programmed cell death 1 (PD1). Il est en cours de test dans certains cancers.

Efficacité[modifier | modifier le code]

Un cinquième à un quart des mélanomes, des cancers du poumon non à petites cellules et des cancers rénaux répondent à ce traitement[1].

Dans le mélanome, l'efficacité est d'autant plus importante si le traitement est associé avec de l'ipilimumab[2].

Autorisation de mise sur le marché[modifier | modifier le code]

Le 4 juillet 2014, une autorisation de mise sur le marché a été accordée au nivolumab par le Japon dans l’indication mélanome non résécable. Il sera commercialisé par la firme japonaise Ono Pharmaceutical sous l’appellation Opdivo. Hors Asie, la molécule est sous licence Bristol-Myers Squibb[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Le lambrolizumab est un autre anticorps monoclonal ciblant le récepteur à la PD-1 (Programmed cell death protein 1).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Topalian SL, Hodi FS, Brahmer JR et al. Safety, activity, and immune correlates of anti-PD-1 antibody in cancer, N Engl J Med, 2012;366:2443-2454
  2. Wolchok JD, Kluger H, Callahan MK et al. Nivolumab plus Ipilimumab in advanced melanoma, N Engl J Med, 2013;369:122-133
  3. (en) Ono Pharmaceutical Co., Ltd., « Communiqué de presse » [PDF],‎ 4 juillet 2014 (consulté le 14 juillet 2014).