Nitta Yoshioki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
« La mort de Nitta Yoshioki sur le transbordeur de Yaguchi », par Utagawa Kuniyoshi.

Nitta Yoshioki (新田義興?) (mort en 1358) est un samouraï du clan Nitta au service de la Cour du Sud durant l'époque Nanboku-chō de l'histoire japonaise. Il est le deuxième fils de Nitta Yoshisada.

Yoshioki participe au siège de Kamakura en 1333 et se bat du côté de Kitabatake Akiie. L'année suivante, il bataille avec Kitabatake Akinobu, fortifie le mont Otoko, mais en est bientôt chassé et contraint à chercher refuge au mont Yoshino.

Le conflit avec le clan Ashikaga se poursuit durant plusieurs décennies et en 1352, Yoshioki expulse Ashikaga Motouji de Kamakura, avec l'aide de son frère Nitta Yoshimune et de son cousin Wakiya Yoshiharu. Peu après avoir pris le contrôle de la ville, il en est cependant débouté par Ashikaga Takauji.

De retour à la campagne dans les provinces de Kozuke et Musachi, Yoshioki continue le combat pendant quelque temps avant d'être capturé par Takezawa Nagahira. Il est condamné à mort par Hatakeyama Kunikiyo, le ministre de Motouji, et noyé dans la Tama-gawa. Un sanctuaire se trouve à Yaguchi no watari, lieu de sa mort et il est révéré sous le nom Nitta-daimyōjin (新田大明神?).

Source[modifier | modifier le code]

  • Papinot, Edmond (1910). Dictionnaire historique et géographique du Japon. Tokyo: Librarie Sansaisha.

Notes et références[modifier | modifier le code]