Nitrobacter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nitrobacter est un genre de bactérie principalement en forme de bâtonnet, gram négatif et chimioautotrophe de la famille des Bradyrhizobiaceae[1].

Conditions de culture[modifier | modifier le code]

Nitrobacter est optimale pour un pH compris entre 7.3 et 7.5, et meurt à des températures supérieures à 49°C ou inférieures à 0°C[1]. Selon Grundmann, Nitrobacter semble croître de façon optimale à 38°C et à un pH de 7.9, mais Holt déclare que Nitrobacter croît de façon optimale à 28°C et pour un pH allant de 5.8 à 8.5 et un pH optimum entre 7.6 et 7.8[2],[3].

Caractères microbiologiques[modifier | modifier le code]

Nitrobacter peut soit être en forme de bâtonnet, en forme de poire ou faire de la pléomorphie. Les cellules se multiplient généralement par bourgeonnement (Holt, 1993). Les carboxysomes qui facilitent la fixation de carbone se trouvent dans les cellules croissant par lithoautotrophie et mixotrophie. Il existent des inclusions supplémentaires conservant de l'énergie telles que les granules PHB et les polyphosphates.

Habitat[modifier | modifier le code]

Nitrobacter se rencontre principalement dans les sols, l'eau douce et les eaux usées.

Utilités[modifier | modifier le code]

Elle joue un rôle important dans le cycle de l'azote en oxydant le nitrite en nitrate dans le sol. Contrairement aux plantes, où les électrons transférés par la photosynthèse fournissent l'énergie nécessaire à la fixation du carbone, Nitrobacter utilise l'énergie venant de l’oxydation des ions nitrite, NO2-, en ions nitrate, NO3- pour répondre à leurs exigences en carbone[1].

Quand du nitrite et des substances organiques sont présents en même temps, les cellules peuvent présenter une croissance en 2 phases, le nitrite est tout d'abord utilisé après une phase de latence, ensuite les matières organiques sont oxydées. La croissance par chémoorganotrophie est lente et mal équilibrée, ainsi on remarque que plus de granules poly-β-hydroxybutyrate déforment la forme et la taille des cellules.

Nitrobacter joue un rôle essentiel en aquaponie. La bactérie Nitrosomonas convertit d'abord l'ammonium en nitrite. Ensuite, Nitrobacter convertit le nitrite en nitrate, qui est prêt à être absorbé par les plantes.

Phylogénie[modifier | modifier le code]

Nitrobacter appartient à la classe des Proteobactéries alfa[3],[4]. Certaines sources considèrent que le genre Nitrobacter fait partie de la famille des Nitrobacteraceae et non des Bradyrhizobiaceae. Les espèces du genre Nitrobacter incluent Nitrobacter winogradskyi, Nitrobacter hamburgensis, Nitrobacter vulgaris et Nitrobacter alkalicus[2].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c http://www.bioconlabs.com/nitribactfacts.html
  2. a et b (en) John G. Holt et David Hendricks Bergey, Bergey's Manual of Determinative Bacteriology, USA, Lippincott Williams and Wilkins,‎ 1993 (ISBN 0683006037)
  3. a et b (en) GL Grundmann, M Neyra et P Normand, « High-resolution phylogenetic analysis of NO2--oxidizing Nitrobacter species using the rrs-rrl IGS sequence and rrl genes. », International journal of systematic and evolutionary microbiology, vol. 50 Pt 5,‎ 2000, p. 1893–8 (lien PubMed?)
  4. (en) C Grunditz et G Dalhammar, « Development of nitrification inhibition assays using pure cultures of Nitrosomonas and Nitrobacter. », Water research, vol. 35, no 2,‎ 2001, p. 433–40 (liens PubMed? et DOI?)