Nitrate de guanidine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nitrate de guanidine
Guanidinium nitrate.png
Structure du nitrate de guanidine
Identification
Nom IUPAC nitrate de guanidium
No CAS 506-93-4
No EINECS 208-060-1
PubChem 10481
SMILES
InChI
Apparence poudre blanche cristallisée inodore
Propriétés chimiques
Formule brute CH6N4O3  [Isomères]
Masse molaire[1] 122,0833 ± 0,0029 g/mol
C 9,84 %, H 4,95 %, N 45,89 %, O 39,32 %,
Propriétés physiques
fusion 214 °C[2]
ébullition décomposition[2]
Solubilité 160 g·l-1[2] à 20 °C
Masse volumique 1,44 g·cm-3[2] à 20 °C
d'auto-inflammation 360 °C[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC[2]
Nocif
Xn
Comburant
O


Transport[2]
50
   1467   
SGH[2]
SGH03 :SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H272, H302, H315, H319, H412, P210, P221, P321, P302+P352, P305+P351+P338, P501,
Écotoxicologie
DL50 730 mg·kg-1 (souris, oral)[2]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le nitrate de guanidine est un composé chimique de formule C(NH2)3NO3. Il se présente sous forme d'une poudre blanche cristallisée utilisée dans certaines applications de générateur de gaz ou de propulsion à propergol solide. Il s'agit du sel de guanidine HN=C(NH2)2 et d'acide nitrique HNO3. Lors de sa combustion, il libère beaucoup de gaz avec une température de flamme plutôt basse et une impulsion spécifique assez élevée de 177 s, ce qui l'a fait utiliser comme monergol dans le moteur Jetex (en) en aéromodélisme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Entrée de « Guanidinium nitrate » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 18 janvier 2013 (JavaScript nécessaire)