Nissan Serena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Nissan Serena est un modèle familial fabriqué par le constructeur japonais Nissan.

La première génération, plus proche de l'utilitaire aménagé que du véritable monospace, a été diffusée au Japon et en Europe. Les trois générations suivantes sont restées en Asie, malgré une silhouette devenue petit à petit plus civilisée. Il s'agit du best-seller de Nissan au Japon depuis 2006.

Première génération (1991 - 2000)[modifier | modifier le code]

Nissan Serena "1"
Nissan Serena

Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production 1991 - 2000
Classe Minivan
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Japon Japon et Espagne
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres
Essence :
1 597 cm³, 97 ch
1 998 cm³, 126 ch (Japon : 130 ch)
Diesel :
1 952 cm³, 66 ch
à partir de 1994 :
2 282 cm³, 75 ch
Transmission Propulsion ou
Intégrale (au Japon)
Boîte de vitesses Manuelle à 5 vitesses
Japon : auto. 4 vitesses.
Poids et performances
Poids à vide 1 385 à 1 505 kg,
4WD : 1 660 kg
Dimensions
Longueur 4 315 mm
Largeur 1 710 mm
Hauteur 1 835 mm
Empattement 2 735 mm
Chronologie des modèles
Serena "2" Suivant


Le premier Serena arrive en juin 1991 au Japon et en 1993 en Europe ; il sort alors de l'usine espagnole de Nissan. Il s'agit d'un véhicule assez rustique, à propulsion, aux allures de camionnette mais qui tente de surfer sur la vague alors naissante des monospaces. Cela n'empêchera pas le Serena d'avoir une déclinaison utilitaire, appelée, selon les pays, Cargo ou Vanette Cargo.

En France, le Serena sort avec un 2 litres essence ou un 2 litres diesel. Un 1,6 litre essence vient rapidement en renfort pour assurer un prix d'appel serré tandis que le 2 litres diesel, trop faible avec ses 66 ch, laisse place en 1994 à un 2,3 litres, tout autant dépourvu de turbo mais un peu plus puissant  avec 75 ch.

Au Japon, le Serena n'existe qu'en essence, associé à une boîte automatique à 4 vitesses, et se décline en une version à 4 roues motrices "4WD".

Le Serena première génération bénéficiera d'un léger restylage en 1996.


Ventes du premier Serena en France
Année Ventes
1993 3 305
1994 2 965
1995 2 580
1996 1 438
1997 1 109
1998 852
1999 466
2000 285
2001 13




Deuxième génération (2000 - 2005)[modifier | modifier le code]

Nissan Serena "2"
Nissan Serena

Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production 2000 - 2005
Classe Monospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Japon Japon
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
4 cylindres
1 998 cm³, 140 ch
Transmission Traction ou Intégrale
Boîte de vitesses CVT
Poids et performances
Poids à vide 1 610 à 1 670 kg
Dimensions
Longueur 4 520 mm
Largeur 1 695 mm
Hauteur 1 825 mm
Empattement 2 695 mm
Chronologie des modèles
Précédent Nissan Serena "1" Nissan Serena "III" Suivant

Le deuxième Serena change radicalement de son prédécesseur : sa ligne plus moderne l'apparente davantage à un vrai monospace qu'à un simple utilitaire aménagé tandis qu'il se rallie aux roues motrices avant. Malgré ses prestations à la hausse, il n'a cette fois pas droit à une carrière européenne et, du coup, se dispense de diesel. Au Japon, le succès va croissant.

Remplacé en 2005 au Japon, le Serena deuxième mouture poursuit sa vie, en 2011, en Malaisie et en Indonésie.



Troisième génération (2005 - 2010)[modifier | modifier le code]

Nissan Serena "3"
Nissan Serena

Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production 2005 - 2010
Classe Monospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Japon Japon
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
4 cylindres
Cylindrée 1 997 cm3
Puissance maximale Traction : 137 ou 147 ch
4x4 : 129 ou 136 ch
Transmission Traction ou Intégrale
Boîte de vitesses CVT
Poids et performances
Poids à vide 1 610 à 1 740 kg
Dimensions
Longueur 4 680 mm
Largeur 1 695 mm
Hauteur 1 840 mm
Empattement 2 860 mm
Chronologie des modèles
Précédent Nissan Serena "II" Nissan Serena "IV" Suivant

Lancé en 2005 au Japon, le Serena troisième du nom est encore une fois essentiellement développé pour le marché japonais. Il y connaît un succès grandissant, à tel point qu'à partir de 2006 il prend la tête des ventes de Nissan au Japon, pour ne plus la lâcher.

Depuis le début des années 2000, Suzuki et Nissan échangent certains de leurs modèles. Nissan profite ainsi des keijidosha de Suzuki pour en faire ses Moco et Roox notamment, tandis que Nissan "prête" son Serena, depuis cette troisième génération, à Suzuki qui devient ainsi Landy.


Les Nissan les plus vendues au Japon en 2006
Modèle Ventes Rang sur
le marché
Serena 80 440 9e
Note 69 863 15e
Tiida 69 328 16e
Moco 57 521 19e
Cube 57 002 26e


Les Nissan les plus vendues au Japon en 2010
Modèle Ventes Rang sur
le marché
Serena 74 589 12e
Note 66 335 14e
Moco 55 262 21e
Cube 52 296 23e
Roox 51 391 24e


Quatrième génération (Depuis 2010)[modifier | modifier le code]

Nissan Serena "4"
Nissan Serena

Marque Drapeau : Japon Nissan
Années de production Depuis 2010
Classe Monospace
Usine(s) d’assemblage Drapeau du Japon Japon
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence
4 cylindres
Cylindrée 1 997 cm3
Puissance maximale Traction : 147 ch
4x4 : 144 ch
Transmission Traction ou Intégrale
Boîte de vitesses CVT
Poids et performances
Poids à vide 1 600 à 1 720 kg
Dimensions
Longueur 4 685 à 4 770 mm
Largeur 1 695 à 1 735 mm
Hauteur 1 870 mm
Empattement 2 860 mm
Chronologie des modèles
Précédent Nissan Serena "III"

Le dernier renouvellement du Serena au Japon date de novembre 2010. Cette quatrième version reste proche du style du modèle précédent. Étant devenu le best-seller du constructeur au Japon, Nissan a préféré en effet ne pas dérouter une clientèle nombreuse, acquise au fil des années. Sur le premier semestre 2011, il restait d'ailleurs le modèle Nissan le plus diffusé au Japon.

Le Serena se décline en une version personnalisée appelée Rider mais qui partage toute la partie technique avec le reste de la gamme.

Comme pour la précédente génération, le nouveau Serena devient Landy au Japon chez Suzuki.