Ninon Brétécher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ninon Brétécher, née le 9 janvier 1974 (40 ans), est une comédienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ninon Brétécher suit une formation au Théâtre du Soleil avec Ariane Mnouchkine, puis au Studio Théâtre de Jean-Louis Martin-Barbaz.

Elle débute au théâtre dans La Fausse Suivante de Marivaux, dans une mise en scène de Paul Desvaux. Elle joue ensuite dans plusieurs pièces de Molière mises en scène par Francis Perrin au Théâtre Montansier de Versailles.

Elle travaille ensuite au CDN de Limoges, avec le metteur en scène Fadhel Jaibi, dans une piece intitulée Grand Ménage. Au Théâtre de la Commune d'Aubervilliers, elle joue dans Biographie : un jeu de Max Frisch, mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia. Elle interprète Angelica dans La Concession Pilgrim dans une pièce d'Yves Ravey, mise en scène par Alain Chambon, puis Amalia dans Les Brigands de Schiller, mis en scène par Paul Desvaux.

Sous la direction de Jean-Louis Benoit, elle joue la mère dans Conversation en Sicile d'Elio Vittorini, au Théâtre de l'Aquarium, puis elle interprète Giacinta dans La trilogie de la Villegiature, qui se crée au Festival d'Avignon et joue Marianne dans Les Caprices de Marianne, au Théâtre de la Criée puis au Théâtre de Sartrouville. Jean-Louis Benoit met en scène Du malheur d'avoir de l'esprit au Théâtre national de Chaillot, elle y interprète le rôle de Sofia.

Au cinéma, elle travaille sous la direction de Pascale Ferran, Céline Nieszawer, Magaly Richard-Serrano, Hubert Attal, Pascal Sennequier...

Elle réalise un moyen métrage intitulé La Courbe, avec Philippe Torreton, Roland Bertin, Jean-Paul Farré, Louis-Do de Lenquesaing...

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]