Nils-Udo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nils Udo)
Aller à : navigation, rechercher
Nils-Udo (capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Nils-Udo est un artiste plasticien allemand né en 1937. Pionnier en Europe de « l'art dans la nature [Quoi ?]», il est souvent assimilé au mouvement du land art mais lui-même s'en démarque en affirmant vouloir faire ressortir la vivacité de la nature au lieu de l'utiliser. Ses installations, peintures et photographies sont présentes dans de nombreux musées, parcs, fondations et centres d'art internationaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Nils-Udo est né en Allemagne, à Lauf en Bavière, en 1937. Il y fait ses premières armes comme peintre.

En 1955, il entreprend des études d'arts graphiques à Nuremberg (1959-1960), puis devient peintre. C'est par la peinture que Nils-Udo entrera dans la nature.

Au début des années 1960, il quitte la Bavière pour Paris afin de se perfectionner. La nature et sa souveraineté ont marqué l'artiste depuis son enfance. Des feuilles ramassées dans le jardin de Versailles serviront de nuancier à son travail de peintre[1].

En 1972, il met provisoirement entre parenthèses sa peinture, estimant qu'elle traite de la nature de façon artificielle et commence à travailler, selon ses mots, à la source même. Il s'initie à la sylviculture dans une petite plantation de Bavière et apprend la photographie.

Après avoir parcouru le monde il reprend la peinture avec fougue au début des années 2000, nourri d'un sens aiguisé de la couleur.

Démarche artistique[modifier | modifier le code]

Processus, techniques et thèmes[modifier | modifier le code]

L’artiste part d’un principe simple : la promenade. Il se sert de cette action afin de se « perdre » dans la nature pour ensuite effectuer un « arrangement » par le biais d’une installation[2] dont il fait ensuite le constat photographique.

Nils-Udo fait appel à différentes techniques : la photographie, le dessin, la peinture, l’installation, la sculpture avec des éléments naturels[2]

L’œuvre de Nils-Udo est nourrie de différentes thématiques : l’eau, les bambous, les nids, les baies, les feuilles, les fleurs et les pétales, les racines, les pierres, la neige ou encore le désert[2].



Styles et mouvements artistiques[modifier | modifier le code]

Son travail pourrait s’apparenter au mouvement artistique de l’art éphémère et du land art, même s'il se met en retrait par rapport à ce dernier[réf. nécessaire].

C'est à la nature qu'il emprunte son matériau de base pour l'arranger de manière totalement inédite : un nid fait de troncs de bouleaux, de terre et de pierres ; une maison d'eau monumentale en mer du Nord, construite avec des troncs d'épicéa des brindilles de bouleaux

Mêlant sculpture éphémère, installation précaire et grand format photographique, les œuvres de Nils-Udo sont produites dans et avec la nature. Les intempéries, la dégradation naturelle font partie intégrante de son processus créatif.

Il est intervenu en Europe, sur le continent américain, à la Réunion, en Inde, en Israël, au Japon et au Mexique.

La photographie joue un rôle de conservation du souvenir d'un moment éphémère et de transmission de l'œuvre au public. Elle cadre et achève la composition jusqu'à la rendre abstraite. L'intention première de Nils-Udo est de révéler la poésie de la nature et sa dimension divine.

Travaux de l'artiste[modifier | modifier le code]

En France, il a été représenté par les galeries Alain Gutharc, Claire Gastaud et Pierre-Alain Challier. En 2013, c'est cette dernière qui porte seule les intérêts de l'artiste.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sous l'impulsion de l'Association générale des producteurs de maïs (AGPM), Nils-Udo a créé en 1994 une vaste spirale composée de différentes variétés de maïs, à Laàs (Pyrénées-Atlantiques), sur deux hectares.

Durant les étés 1994 et 1995, Nils-Udo a réalisé en forêts de Marchiennes et de Raismes (Nord) une installation sur le thème de la nature et du corps, dans le cadre d'une invitation du Fonds Régional d'Art Contemporain Nord-Pas-de-Calais, en collaboration avec l'Université de Valenciennes.

En 1996, Nils-Udo a participé au projet multimédia du chanteur Peter Gabriel, EVE, en réalisant des œuvres qu'on retrouve dans une partie du CD interactif. Les photographies interactives à 360°, dont certaines sont mouvantes sur l'écran, permettent au joueur de résoudre des énigmes simples tout en découvrant ses réalisations.

En 2001, il est sollicité pour le lancement du parfum « Mahora » de Guerlain et travaille sur des installations spéciales en collaboration avec le réalisateur et artiste multimédia Bruno Aveillan.

D'autres œuvres :

  • 1993 : Petit mont aux baies, MYM (Musée Yonnais Municipal), La Roche-sur-Yon, France
  • 2009 : Gullivera Foresti, Parc du Domaine de Chaumont-sur-Loire, France
  • 2010 : Domaine de Mérou, Essonne
  • 2011 : La Course des poteries, Landes, France

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Galerie Alain Gutharc.
  • 2002 : Galerie Artcurial. Photographies et éditions.
  • 2003 : Galerie Claire Gastaud, Clermont-Ferrand. Photographies.
  • 2007 : Galerie Claire Gastaud, Clermont-Ferrand. Photographies.
  • 2008 : Galerie Claire Gastaud, Clermont-Ferrand. Photographies.
  • 2008 : Galerie Pierre-Alain Challier, Paris, nouvelles peintures.
  • 2010 : Galerie Claire Gastaud, Clermont-Ferrand. Peintures et photographies.
  • 2010 : « Flottaisons », galerie Pierre-Alain Challier, Paris. Peintures et photographies.
  • 2010 : « Peinture ou Photographie ? 20 ans du mois de la photo », galerie Pierre-Alain Challier, Paris.
  • 2011 : « Nils-Udo : NATURE », L'Adresse - Musée de La Poste, en collaboration avec les galeries Pierre-Alain Challier et Claire Gastaud.
  • 2011 : « L'Expérience de la nature », galerie Pierre-Alain Challier, Paris.
  • 2012 : « Nils-Udo NATURE (élément) », centre d'art du musée Campredon, L'Isle-sur-la-Sorgue, Vaucluse ; en collaboration avec la galerie Pierre-Alain Challier.
  • 2012 : Château de la Trémolière, Anglards-de-Salers, Cantal ; exposition organisée par la galerie Claire Gastaud.
  • 2012 : « Hommage au facteur Cheval », Palais idéal, Hauterives, Drôme. en collaboration avec galerie Claire Gastaud
  • 2013 : présence lors de l'Art Paris, au Grand Palais galerie Pierre-Alain Challier.
  • 2013 : « Radeau d'automne », vallée de la Creuse, Éguzon et Crozant, Indre et Creuse ; installation in situ, commande publique de l'État.
  • 2013-2014 : « Radeau d'automne », galerie Claire Gastaud, Clermont-Ferrand ; exposition des dix photographies réalisées à l'occasion de l'œuvre précédente.
  • 2014 : Art Paris Art Fair, Grand Palais, Paris. représentation sur le stand de la galerie Claire Gastaud.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il a notamment reçu le premier prix de la triennale internationale de la photographie à Fribourg et le premier prix du concours international du Parc d'Éole à Brest.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rétrospective "Nature", à l'Adresse-Musée de la Poste, analyse sur lintermede.com
  2. a, b et c Hubert Besacier, Nils-Udo : L'art dans la nature, Paris, Flammarion,‎ 2002

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Nids, 2003, (ISBN 9782702206751)
  • Le Mais, 1994, Éditions Aubéron, Bordeaux
  • Nature-Corps, Éditions Alain Buyse, Lille
  • Nils-Udo, Bernard Vasseur, Éditions Cercle d'Art, Paris (ISBN 978-2702209219)
  • Nils-Udo. De l'art dans les paysages du Massif Central, association LIRA, Éditions Page Centrale