Nils Olav

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 56′ 40″ N 3° 16′ 20″ O / 55.9444, -3.2722 ()

Sir Nils Olav II
Image illustrative de l'article Nils Olav

Origine Drapeau de la Norvège Norvège
Allégeance Armée norvégienne
Grade Colonel
Années de service 1972 – aujourd'hui
Commandement Hans Majestet Kongens Garde
Distinctions Anoblissement
Autres fonctions Mascotte

Sir Nils Olav II est un manchot royal vivant au zoo d'Édimbourg, en Écosse. Il est la mascotte devenue colonel de la Garde Royale Norvégienne. Il est anobli le 15 août 2008 lors d'une visite de la Garde Royale en Écosse. Cette promotion fut approuvée par le roi de Norvège Harald V. Durant la cérémonie d'anoblissement, plusieurs centaines de personnes et 130 soldats de la garde ont écouté une citation du roi Harald à propos du manchot Nils disant « qu'il était qualifié dans tous les domaines pour recevoir l'honneur et la dignité d'un anoblissement ».

Lorsque la Garde Royale Norvégienne se rendit au festival militaire de l'Edinburgh Military Tattoo de 1961 pour une représentation[1], le Lieutenant Nils Egelien s'intéressa à la colonie de manchots du zoo d'Édimbourg. Lorsque la Garde y retourna en 1972, il réussit à faire adopter un des manchots à la Garde. Celle-ci le nomma alors Nils Olav en l'honneur de leur lieutenant et du Roi de Norvège Olav V.

Nils Olav fut élevé au rang de vice-caporal et fut promu chaque fois que la Garde Royale se rendit au Edinburgh Military Tattoo. En 1982 il devint caporal, puis sergent en 1987. Nils Olav mourut peu de temps après cette promotion.

La relève fut alors prise par Nils Olav II, un autre manchot du zoo lui ressemblant. Il fut promu en 1993 au rang de sergent-major du régiment. Le 17 août 2005, il est élevé au rang de colonel[2]. Il est le premier manchot à détenir ce rang dans l'armée norvégienne. Une statue en bronze d'un mètre vingt est alors érigée à son effigie au zoo d'Édimbourg. L'inscription présente près de la statue dit : « Au zoo d'Édimbourg et au peuple d'Édimbourg en célébration des liens unissant la Garde Royale et l'Édimbourg Military Tattoo ». Une autre statue de Nils est présente à la base militaire de Huseby, à Oslo.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]