Nikumaroro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nikumaroro
Gardner Island (en)
Carte de Nikumaroro.
Carte de Nikumaroro.
Géographie
Pays Drapeau des Kiribati Kiribati
Archipel Îles Phœnix
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 4° 40′ S 174° 32′ O / -4.66, -174.534° 40′ S 174° 32′ O / -4.66, -174.53  
Superficie 4,1 km2
Géologie Atoll
Administration
Aucun découpage territorial -
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Fuseau horaire UTC+13

Géolocalisation sur la carte : Kiribati

(Voir situation sur carte : Kiribati)
Nikumaroro
Nikumaroro
Îles des Kiribati

Nikumaroro est un atoll des îles Phœnix, appartenant à la République des Kiribati.

Si l'atoll a perdu beaucoup de coraux, quantité de poissons s'y nourrissent encore, contribuant au rétablissement des récifs qu'ils nettoient.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île fit l'objet d'une tentative de peuplement de 1938 à 1963, alors qu'elle était encore sous administration britannique. Elle fut finalement évacuée en raison de l'irrégularité de ses ressources en eau douce.

En 1940, l'administrateur britannique Gerald Gallagher y trouva les restes d'un squelette humain - treize os dont un crâne - qu'il envoya pour expertise aux îles Fidji, où l'on conclut que ces restes étaient plus probablement ceux d'un sujet de sexe masculin. Cet avis excluait qu'il pût s'agir des restes de l'aviatrice Amelia Earhart, disparue dans la région en 1937 [1]. L'expertise de 1941 est aujourd'hui mise en doute, mais les treize os ont disparu ce qui empêche de les soumettre à des tests plus modernes. Plus récemment, en 2010, de nouveaux restes ont été retrouvés par une équipe de chercheurs universitaires mais l'analyse ADN n'a pas permis de confirmer que ces fragments soient d'origine humaine[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bones found on Nikumaroro », sur TIGHAR (consulté le 21 décembre 2014)
  2. (en) Phil Gast, « DNA tests on bone fragment inconclusive in Amelia Earhart search », sur CNN,‎ (consulté le 21 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :