Nikolaos Platon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Platon (homonymie).

Nikolaos Platon, (en grec : Νικόλαος Πλάτων), fut un archéologue grec né le 8 janvier 1909 sur l'île de Céphalonie et mort à Athènes le 28 mars 1992. Il est à l'origine de la découverte du palais minoen de Zakros, en Crète.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Descendant d'une famille crétoise[réf. nécessaire], fit ses études à l'Université d'Athènes, dans le département Littérature et Archéologie. Il compléta son doctorat à l'École Pratique des Hautes Études de Paris.

Ruines du Palais de Zakros

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commença sa carrière d'archéologue en 1930 comme assistant au Musée d'Héraklion. En 1937, il revint à Paris pour poursuivre ses études et en 1939, à son retour en Crète, il devint directeur du Musée d'Héraklion et prit la direction des recherches dans la partie orientale de la Grèce. C'est durant cette période qu'il découvrit Zakros et s'attacha à exposer ses découvertes dans le musée d'Héraklion.

De 1960 à 1962, Nikolaos Platon est nommé directeur du département archéologique d'Athènes et du Musée de l'Acropole d'Athènes. En 1962, il fut responsable du département archéologique de Béotie et réalisa d'importantes fouilles à Thèbes. En 1965, il devint Maître de Conférences à l'Université Aristote de Thessalonique. En 1974, il prit à nouveau cette charge, mais cette fois-ci en Crète, dans la toute nouvelle Université de Réthymnon, où il réalisa la plupart de ses ouvrages sur la civilisation minoenne jusqu'en 1981.

Son apport à l'archéologie crétoise[modifier | modifier le code]

Il est à l'origine de l'élaboration d'une chronologie de la période minoenne, reposant sur les différentes étapes de développement des centres palatiaux minoens, tels que Cnossos, Phaistos, Malia ou Zakros. Il divisa ainsi l'histoire minoenne en quatre périodes : pré-palatiale, proto-palatiale, néo-palatiale et post-palatiale. Il basa son système de datation sur les découvertes et sur l'art minoen contrairement au système de construction/destruction des palais d'Arthur Evans.

Peu de temps avant sa mort, il fut honoré par l'Académie d'Athènes et par les États grec et italien.

Livres de Nikolaos Platon[modifier | modifier le code]

  • La Civilisation égéenne, éditions Albin Michel (Fr), 1981 puis réédité en 2000 en 2 tomes.
  • (en) Zakros, The Discovery of a Lost Palace of Ancient Crete, éd. Hakkert, 1971.(ISBN 9025608655)

Bibliographie sur l'archéologue et ses découvertes[modifier | modifier le code]

  • Costis Davaras, Cnossos et le musée d'Héracleion, Editions Hannibal, Athènes, 1957.