Nikolaï Kolli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nikolai Kolli)
Aller à : navigation, rechercher
Le bâtiment Tsentrosoyuz (1933), Moscou,
en collaboration avec Le Corbusier.
La station de métro moscovite Tchistye proudy.

Nikolai Djemsovitch Kolli (en russe Николай Джемсович Колли), né le 17 août 1894 – mort le 3 décembre 1966, est un architecte moderniste et constructiviste russe, fonctionnaire et urbaniste dans l'Union soviétique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Kolli est né à Moscou, et a étudié à École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou, puis à la Vkhoutemas de Moscou[1].

Il se fait remarquer en 1918 pour sa proposition d'un monument célébrant la victoire de l'Armée rouge sur le général tsariste Piotr Krasnov, sous la forme d'un coin rouge séparant un bloc de pierre blanche. Ce monument est devenu une image dont l'artiste Lazar Lissitzky s'est inspiré pour une de ses œuvres, "Beat the Whites with the Red Wedge".

Nikolai Kolli est enterré dans le Cimetière de la Présentation (Moscou)[2].

Modernisme[modifier | modifier le code]

Nikolai Kolli a étudié avec Ivan Joltovski comme l'un de ses "douze disciples". À la fin des années 1920, il est devenu membre à la fois du Groupe OSA (Union des architectes contemporains d'Union soviétique) et du Congrès international d'architecture moderne (CIAM).

De 1928 à 1932, il a vécu à temps partiel, à Paris, en aidant Le Corbusier dans ses travaux de constructions moscovites, tel que le bâtiment Tsentrosoyuz (bureaux de l'alliance coopérative centrale)[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Nikolai Kolli a enseigné à l'École technique supérieure Bauman de Moscou (1920-1941) et à l'Institut d'architecture de Moscou (1931 à 1941)[1].

Il a également dirigé la branche moscovite de l'Union soviétique des architectes de 1935 à 1951.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Les œuvres de Nikolaï Kolli comprennent :

Références[modifier | modifier le code]

  • The Great Soviet Encyclopedia, 3rd Edition (1970-1979).
  • “Arkhitektor N. Ia. Kolli.” Arkhitektura SSSR, 1964, no. 12.

Liens externes[modifier | modifier le code]