Nikolaï Kliouïev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nikolaï Kliouïev

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sergueï Essénine à gauche et Kliouïev à droite, en 1916 du temps de leur amitié.

Activités poète
Naissance 10 octobre 1884
Décès 23-25 octobre 1937
Mouvement Сосен перезвон, 1911)
Genres la poésie paysanne

Nikolaï Alekseïevitch Kliouïev (en russe : Никола́й Алексе́евич Клю́ев), né le 10 octobre 1884 à Kochtougui, un village de l'actuelle oblast de Vologda, dans le nord de la Russie, fusillé au Goulag entre le 23 octobre 1937 et le 25 octobre 1937 à Tomsk, est un poète paysan russe de renom.

La poésie de Kliouev, surchargée de dialectismes rares, est difficile d'accès : sa lecture nécessite un glossaire[1].

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

  • Le bâton de cèdre. Poésie contemporaine en Sibérie orientale (Nikolaï Kliouïev : Le poète / J’aime les campements tziganes.../ Soir). Anthologie bilingue, textes choisis par Andreï Roumiantsev et Christian Mouze, traductions de Christian Mouze, préface d’Emmanuel Malherbet. Collection « Petite Bibliothèque russe », 2007, (ISBN 2-906266-34-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nikita Struve, Anthologie de la poésie russe, p.134-135, présentation de Kliouev.

Liens externes[modifier | modifier le code]