Nikolaï Joukovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joukovski.
Nikolaï Joukovski
Buste de Joukovski à côté du palais Petrovski à Moscou

Nikolaï Iegorovitch Joukovski (en russe : Николай Егорович Жуковский; * 5/17 janvier[1] 1847 à Orekhovo, oblast de Vladimir; † 17 mars 1921 à Moscou).

Savant russe puis soviétique, fondateur des sciences hydro- et aérodynamiques. Il avait été surnommé par Lénine le « père de l'aviation russe ».

Ses premières études concernaient l'effet Magnus produit par des cyclindres en rotation. En 1902, il construisit la première soufflerie. Il fonda en 1904 près de Moscou le premier institut de recherche aérodynamique en Europe, devenu le célèbre TsAGI en décembre 1918 par décret du gouvernement soviétique. Il y travaille avec son élève Sergueï Tchaplyguine.

Joukovski, qui en avait préparé le document fondateur, en fut nommé le premier directeur. Il publia de nombreux résultats de recherche concernant divers domaines (aérodynamique, aéronautique, hydraulique, mécanique, mathématique, astronomie). Ses profils de voilure comptent parmi ses travaux les plus célèbres. En 1920, le gouvernement créa à l'occasion du 50e anniversaire de ses activités le prix de l'État de l'URSS décerné annuellement pour récompenser les meilleurs travaux portant sur les mathématiques et la mécanique. Pour le 100e anniversaire de sa naissance, deux médailles à son effigie furent instaurées pour récompenser les meilleurs travaux en matière d'aéronautique. Il existe par ailleurs des bourses d'études à son nom.

Il existe également un musée Joukovski dans l'agglomération du même nom (Joukovski près de Moscou) ainsi baptisée en son honneur.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les dates doubles indiquent en premier lieu la date selon le calendrier julien en vigueur en Russie jusqu'à la Révolution de 1917 et en second lieu, celle du calendrier grégorien en usage dans les pays occidentaux depuis le XVIe / XVIIIe siècle. Voir aussi : Passage au calendrier grégorien.

Sur les autres projets Wikimedia :