Nikolaï Ivanovitch Kouznetsov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nikolaï Kouznetsov.
Nikolaï Kouznetsov

Nikolaï Ivanovitch Kouznetsov (en russe : Николай Иванович Кузнецов) né le 27 juillet 1911 et décédé le 9 mars 1944, est un agent de renseignement (pseudonyme « Gratchev ») et un partisan soviétique, qui opérait dans le territoire occupé de l'Ukraine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nikolaï Kouznetsov était né dans une famille de paysans de la région de Iekaterinbourg. Il étudia d'abord la sylviculture dans une école technique. Après la découverte de ses talents linguistiques, il apprit l'allemand, l'espéranto, le polonais, l'ukrainien et le komi. En 1932, il s'inscrivit à l'Institut industriel de Sverdlovsk tout en continuant à étudier l'allemand et d'autres langues étrangères.

En 1938, Kouznetsov partit pour Moscou et entra au NKVD. Lorsque l'Union soviétique fut plongée dans la Seconde Guerre mondiale, il fut envoyé, à sa demande, dans l'Ukraine occupée par l'Allemagne nazie et se joignit à des unités de partisan. En 1942, il combattit en tant que membre du groupe de guérilla « Vainqueurs » (Победители), dirigé par Dmitri Nikolaïevitch Medvedev, dans le centre et l'ouest de l'Ukraine. Il dirigea plusieurs opérations complexes, y compris l'assassinat ou l'enlèvement de hauts fonctionnaires nazis dans les régions de Rivne et de Lviv, mena avec succès des opérations contre le juge en chef de l'Ukraine nommé par les Allemands, le vice-gouverneur de la Galicie, le conseiller impérial du Reichskommissar de l'Ukraine, trois généraux allemand, etc. Kouznetsov fut également le premier agent de renseignement à révéler que les Allemand envisageaient de lancer une attaque massive de blindés dans la région de Koursk et il fournit des informations sur les fusées allemandes V-2 ainsi que sur le plan de Hitler visant à assassiner les chefs de l'Union soviétique, des États-Unis et du Royaume-Uni pendant le conférence de Téhéran.

Le 8 mars 1944, il fut tué dans un échange de tirs avec des membres de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne près de la ville de Lvov, qui avaient pris Kouznetsov pour un déserteur allemand, car il portait un uniforme de la Wehrmacht. Ces Ukrainiens se battaient peut-être du côté des Allemands.

Nikolaï Kouznetsov a été nommé à titre posthume Héros de l'Union soviétique.

Un astéroïde (2233) Kuznetsov découvert en 1972 par l'astronome soviétique Lioudmila Jouravliova a été nommée en son honneur, ainsi que la ville de Kouznetsovsk, en Ukraine, fondée en 1973 près de la centrale nucléaire de Rivne en construction.

Source[modifier | modifier le code]