Nikolaï Ekk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nikolaï Ekk (Николай Экк), né le 14 juin 1902 à Riga (située à l'époque en Russie impériale, à présent en Lettonie), décédé le 14 juillet 1976 à Moscou (située à l'époque en Union des républiques socialistes soviétiques, à présent en Russie) est un réalisateur de cinéma soviétique.

Issu du monde du théâtre, il étudie le cinéma au Kinotechnikum à l'époque où Eiseinstein, Koulechov et Pudovkin y enseignent. En 1931, il réalise le premier film parlant soviétique, Le Chemin de la vie (Putyovka v zhizn), qui le rendra célèbre et dans lequel il explique les méthodes pédagogiques employées par l'union soviétique pour endiguer un fléau des débuts de la révolution, les besprizornyié (Беспризорные), des troupes d'enfants abandonnés, livrés à eux-mêmes par centaines de milliers, coupables de brigandages.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]