Nikkō Wakiōkan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Nikkō Wakiōkan (日光脇往還?) est une route secondaire construite durant l'époque d'Edo pour relier Hachiōji à Nikkō. La route s'étend sur environ 160 km (99 mi) et s'appelle Nikkōdō en différents endroits. Comme c'est une route alternative au Nikkō Kaidō, les autres noms sont Nikkō Wakikaidō, Nikkō Hinoban Kaidō, Sennindōshin Kaidō, Hachiōji Kaidō et Tatebayashidō.

Stations du Nikkō Wakiōkan[modifier | modifier le code]

Liste des 22 stations du Nikkō Wakiōkan avec le nom des municipalités modernes. La route court simultanément avec le Nikkō Reiheishi Kaidō commençant à Sano-juku et le Mibudōri (壬生通り) commençant à Niregi-juku.

Tokyo[modifier | modifier le code]

1. Haijima-juku (拝島宿) (Akishima)
2. Hakonegasaki-juku (箱根ヶ崎宿) (Mizuho, district de Nishitama)

Préfecture de Saitama[modifier | modifier le code]

3. Nihongi-juku (二本木宿) (Iruma)
4. Ōgimachiya-juku (扇町屋宿) (Iruma)
5. Kurosu-juku (黒須宿) (Iruma)
6. Takahagi-juku (高萩宿) (Hidaka)
7. Sakado-juku (坂戸宿) (Sakado)
8. Takasaka-juku (高坂宿) (Higashimatsuyama)
9. Matsuyama-juku (松山宿) (Higashimatsuyama)
10. Fukiage-shuku (吹上宿) (Kōnosu)
11. Oshi-juku (忍宿) (Gyōda)

Préfecture de Gunma[modifier | modifier le code]

12. Kawamata-juku (川俣宿) (Meiwa, District d'Ōra)
13. Tatebayashi-juku (館林宿) (Tatebayashi)

Préfecture de Tochigi[modifier | modifier le code]

14. Sano-juku (佐野宿) (Sano)
15. Tomida-juku (富田宿) (Tochigi)
16. Tochigi-juku (栃木宿) (Tochigi)
17. Kassenba-juku (合戦場宿) (Tochigi)
18. Kanasaki-juku (金崎宿) (Tochigi)
19. Niregi-juku (楡木宿) (Kanuma)
20. Kanuma-juku (鹿沼宿) (Kanuma)
21. Fubasami-juku (文挟宿) (Nikkō)
22. Imaichi-juku (今市宿) (Nikkō)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]