Nike Air Force One

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Air Force One (homonymie).

La Nike Air Force One est un modèle de basket conçue par Nike dès 1982 pour les joueurs de basket-ball. Le nom donné par le fabricant fait référence à l'avion du président américain lui aussi surnommé Air Force One.

Histoire[modifier | modifier le code]

Produites en trois modèles (hautes, moyennes et basses) et déclinées dans des centaines de coloris, la Air Force One est restée une chaussure à la mode et fait partie des classiques, notamment dans les milieux du rap et dans les milieux urbains en général. À l'origine et traditionnellement blanches, la Air Force One connurent de nombreuses variations, assurant à ceux qui les portent la possibilité de porter des baskets uniques. On compte aujourd'hui environ 1 700 versions (modèles hauts, moyens et bas inclus). La Air Force One est le fruit de trois longues années de recherches des designers Footwear Nike afin d'intégrer l'unité Air-Sole dans ce modèle de chaussures Basket-ball et d'en faire ainsi en 1982 le premier modèle Bball Nike doté de cette technologie d'amorti.

En effet chaque partie de la chaussure peut différer d'une paire à une autre, le Swoosh présent sur les deux côtés peut être texturé, uni, blanc, bleu, etc. De plus, beaucoup de séries limitées (parfois très rares, telles que les « Mister Cartoon ») ont été sorties par Nike, parfois pour célébrer des évènement tels que les Jeux olympiques ou pour concrétiser les idées les plus folles des créateurs de mode. Mais la plus connue et la plus appréciée est la version totalement blanche appelée « White On White ».

Le succès toujours présent de la Air Force One est dû en partie à des personnes comme Jay-Z et Damon Dash (patron de Roc-A-Fella Records) qui l'ont remise au goût du jour, en portant une paire de Air Force One par jour pour garder la blancheur des chaussures. Le rappeur Nelly a vu le succès de la Air Force One et a flairé le bon coup en sortant un single au nom de ces chaussures en 2002 qui fut 1er des charts américains pendant plusieurs mois.

Un documentaire, Sneakers, le culte des baskets, la décrit comme la chaussure la plus vendue de tous les temps. Ainsi, 15 millions d'Air Force One ont été vendues en 2004 contre 150 000 paires de Nike Air Jordan. Dans le jargon des collectionneurs américains, la Air Force One est appelée la « Uptown », car lorsqu'elle est sortie, elle n'était portée que par les gens des quartiers nord de New York, comme Harlem[1]dont le rappeur Asap rocky remet a la mode, "La Air Force One" en 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nike Air Force one, chaussures de sport », sur www.tn-fr.com (consulté le 24 juin 2010)