Nikólaos Mavrogénis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nikólaos Mavrogénis
Nikólaos Mavrogénis
Nikólaos Mavrogénis
Titre
Prince de Valachie
mars 1786juin 1790
Prédécesseur Mihail Ier Șuțu
Successeur Mihail Ier Șuțu
Biographie
Date de naissance 1735
Lieu de naissance Paros (Cyclades, Grèce)
Date de décès septembre 1790
Lieu de décès Byala, (Bulgarie)
Nationalité Grec

Nikólaos Mavrogénis
Liste des princes de Valachie

Nikólaos Mavrogénis (en grec moderne : Νικόλαος Μαυρογένης, en roumain : Nicolae Mavrogheni) naquit à Paros (Cyclades en Grèce) vers 1735 et fut exécuté sur ordre du Sultan à Byala en Bulgarie en septembre 1790. Hospodar de Valachie de 1786 à juin 1790.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prince grec mais non phanariote au service du gouvernement ottoman, il fut Drogman de la flotte turque, sous les ordre du Capitan-pacha Hassan pacha. Son efficacité contre la Révolution d'Orloff lui valut d'être nommé hospodar de Valachie en mars 1786. Il resta à ce poste jusqu'en 1790.

Au cours de la Guerre russo-turque de 1787-1792, il affronta les armées autrichiennes et connut quelques succès la première année. Après la défaite des troupes ottomanes en 1789, l'armée autrichienne occupa une partie du territoire de la Valachie, dont la capitale Bucarest. Lui-même se replia sur le Banat.

Il perdit la protection de son ancien supérieur Hassan pacha, mort en juin. Il fut battu en juin 1790 par les Autrichiens.

Dans les premiers jours de septembre 1790, le prince Nikólaos Mavrogénis fut convoqué par le Grand Vizir Yusuf Pacha au quartier général de l'armée ottomane et il fut décapité dans le village de Bela ou Byala à 30 km au sud de Vidin, sur ordre du sultan Sélim III.

Il est le grand-oncle de l'héroïne de la guerre d'indépendance grecque, Manto Mavrogéni.

Il aurait financé la restauration de la basilique de la Panaghia Katapoliani, endommagée par un tremblement de terre, sur son île natale.