Nigella Lawson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nigella Lucy Lawson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Nigella Lawson

Naissance 6 janvier 1960 (54 ans)
Londres
Profession

Nigella Lucy Lawson (née le 6 janvier 1960) est une cuisinière britannique. Elle doit l'essentiel de sa notoriété à la présentation d'émissions de télévision culinaires à la télévision britannique : « Nigella Bites », « Forever Summer » et « Nigella Express ». Ces programmes sont repris par différentes chaînes de télévision aux États-Unis, en Australie, mais aussi en France sur la chaîne thématique Cuisine.tv. Elle est également l'auteur de plusieurs livres de recettes, lesquels se sont vendus à trois millions d'exemplaires dans le monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nigella Lawson est la fille de Nigel Lawson (devenu depuis Baron Lawson of Blaby ), membre du Parti conservateur et Chancelier de l'échiquier dans le gouvernement de Margaret Thatcher, et de Vanessa Salmon. Ceux-ci auront également trois autres enfants : Thomasina, Horatia et Dominic. La famille habite successivement à Kensington, puis à Chelsea, avant que le couple ne divorce en 1980. Les deux anciens époux se remarient les années suivantes.

La scolarité de Nigella s'avère assez problématique dans un premier temps : elle change ainsi près de neuf fois d'établissement scolaire entre sa neuvième et sa dix-huitième année. Ceci ne l'empêche pas d'être admise à l'université d'Oxford et d'y obtenir un diplôme en langues modernes et médiévales. Peu après, elle quitte l'Angleterre pour Florence, en Toscane, en Italie.

Débuts[modifier | modifier le code]

De retour à Londres, elle commence une carrière de journaliste, écrivant dans un premier temps pour le journal The Spectator. Elle s'essaie peu de temps après à la carrière de critique gastronomique. En 1985, on diagnostique un cancer du foie à sa mère, qui décède peu de temps après.

Revenant au journalisme, Nigella Lawson écrit dans différents journaux tels que « The Daily Telegraph », « The Observer » ou le « Sunday Times », où elle tient une chronique gastronomique. Elle réalise également des « piges » pour des magazines américains, tels « Gourmet » ou « Bon appetit », et ne néglige pas pour autant quelques brefs crochets par la télévision et la radio.

C'est durant cette période qu'elle rencontre son premier mari, le journaliste et présentateur de la BBC John Diamond. Leurs noces ont lieu à Venise en 1992. Elle a deux enfants issus de leur mariage : Cosima Thomasina, née en 1993, et Bruno Paul, né en 1996. En 1997, on diagnostique un cancer de l'œsophage à John Diamond. Dans une dernière tentative de vaincre le mal qui le ronge, celui-ci choisit de subir l'ablation de la langue, le privant partiellement de la parole. En 2001, celui-ci décède pourtant, à l'âge de 47 ans.

Succès[modifier | modifier le code]

En 1998, Nigella débute l'écriture de son premier livre de recettes, « How to Eat ». Celui-ci se vend à près de 300 000 exemplaires en Grande-Bretagne. Forte de ce succès, elle récidive en 2000 avec son second ouvrage, « How to be a Domestic Goddess ». Ce dernier titre sera également un succès commercial, malgré quelques critiques de mouvements féministes ayant mal interprétés le titre du livre. En quatre mois, il s'en écoule près de 180 000 exemplaires, ce qui lui vaut d'être nommée « Auteur de l'année » aux British books awards en 2001, devançant même J. K. Rowling, pourtant auteur de la saga des « Harry Potter ».

Dans le même temps, Nigella Lawson est engagée par la chaîne de télévision privée Channel Four. Elle tourne ainsi sa première émission de télévision, « Nigella Bites », suivie par près de 1,9 million de téléspectateurs. Du fait de la maladie qui frappe son mari, la série est tournée non pas en studios, mais dans sa propre cuisine : elle peut ainsi s'interrompre et aider son mari le cas échéant. Peu après, elle sort un livre reprenant plusieurs des recettes de l'émission. Ce livre, également nommé « Nigella Bites », est vendu à près de 300 000 exemplaires au Royaume-Uni.

Paul Harvey, Nigella Lawson.jpg

Devant le succès de l'émission au Royaume-Uni, les droits de l'émission sont achetés par divers médias dans le monde : la série sera ainsi diffusée sur E! et sur Style network aux États-Unis, lui assurant une notoriété mondiale. Dans le même temps, ses livres « How to Eat » et « How to be a Domestic Goddess » sont publiés aux États-Unis, successivement en 2000 et 2001.

En 2003, elle se remarie avec le marchand d'art d'origine irakienne Charles Saatchi. L'année suivante, Nigella sort un nouveau livre : « Feast Food That Celebrates Life ». Un an après, elle fait son retour sur les écrans britanniques, cette fois sur la chaîne ITV1. Son émission n'y est suivie que par 800 000 téléspectateurs, et rapidement déprogrammée.

Cependant, en 2006, elle signe un nouveau contrat avec la chaîne de service public BBC Two. Son émission « Nigella's Christmas Kitchen » est un succès immédiat avec près de 3,5 millions de téléspectateurs dès la première diffusion. En 2007 débute le tournage de la série « Nigella Express ». Là aussi, ce ne sont pas loin de 2,85 millions de téléspectateurs qui suivent le programme pilote, diffusé sur BBC Two.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]