Nicole Germain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicole Germain
Image illustrative de l'article Nicole Germain

Nom de naissance Marcelle Landreau
Naissance
Montréal, Québec
Décès (à 76 ans)
Montréal, Québec
Profession Actrice, journaliste
Distinctions honorifiques Membre de l'Ordre du Canada

Nicole Germain, née le et décédée le à Montréal, est une actrice et journaliste québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicole Germain, de son vrai nom Marcelle Landreau, a eu une formation de comédienne au Conservatoire Lassalle de Montréal, fondé par son grand-père Eugène Lassalle.

Très jeune (en 1939), elle commence à jouer dans de nombreux feuilletons radiophoniques dont Ceux qu'on aime, dans lequel elle a prêté sa voix pendant quinze ans à l'héroïne Louise Lanoix, et Francine Louvain, dont elle a tenu le rôle-titre pendant douze ans. Elle devient rapidement une vedette populaire et on lui décerne le titre de "Miss Radio" en 1946.

Elle a été la première image connue de Donalda dans le film Un homme et son péché (1949) et, par la suite, elle a joué dans plusieurs autres films du cinéma québécois naissant tel La Forteresse, avec Paul Dupuis, et Le Rossignol et les cloches.

Elle a aussi été journaliste et animatrice à la télévision pour plusieurs émissions féminines, dont Femmes d'aujourd'hui et Pour vous mesdames. Comme animatrice, elle a connu, dans les années 1970, de grandes succès à Télé-Métropole. Comédienne de formation, elle a contribué au succès du téléroman Les Berger.

Nicole Germain achevait sa carrière, à 70 ans, en devenant en 1987 l'animatrice de Retraite-Action sur les ondes de Télé-Québec.

Le fonds d'archives de Nicole Germain est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fonds Nicole Germain (P565) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]