Nicolas de Verdun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nikolaus von Verdun & Rainald von Dassel
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicolas de Verdun (homonymie).

Nicolas de Verdun (* 1130 à Verdun; † vers 1205, aux environs de Tournai) est un orfèvre actif entre 1181 et 1205, qui a travaillé près de Vienne, à Cologne et à Tournai. Avec lui s’effectue la transition de l’âge roman au style gothique, grâce à l’ambon qu’il a émaillé avec raffinement vers 1181 pour l’abbaye de Klosterneuburg et surtout grâce à la châsse de Notre-Dame de Tournai, dont les figurines sont traitées avec un accent qui annonce les conquêtes de la grande statuaire du XVe siècle. Il participe au courant de l'Art mosan.

Au XIIe siècle, Nicolas de Verdun, artiste verdunois comme son nom l’indique, jouit d’une réelle réputation européenne, plus précisément en Autriche, Germanie et Belgique. Il est connu aujourd’hui pour être l'un des plus grands orfèvres du Moyen Âge, un titre qui pourrait lui être disputé par Hugo d'Oignies et Renier de Huy. Authentique génie, à l’origine d’une révolution esthétique : la perfection de l’orfèvrerie et de l’émaillerie, un style nouveau, il travaille l’or et les émaux comme un peintre sa toile et ses couleurs.

Appelé ici et là, il compose et crée des œuvres remarquables qui lui valent une célébrité grandissante. Nous avons actuellement connaissance de trois chefs-d’œuvre dans trois villes différentes à trois dates différentes.

En 1181, il exécute en virtuose la commande de Werner, prieur de l’abbaye de Klosterneuburg en Autriche, tout près de Vienne. Il crée alors son chef-d’œuvre parmi les chefs-d’œuvre : le magnifique ambon émaillé, sous forme de triptyque, représentant 51 scènes bibliques.

En 1184, il œuvre à Cologne et réalise la châsse des rois mages de la cathédrale. En 1205, il s’emploie à la réussite de la châsse de Notre-Dame de Tournai, un coffret somptueux, aux dimensions impressionnantes, sur lequel on découvre avec émerveillement quatorze épisodes de la vie de Marie et du Christ.

Dans sa vie privée, on lui prête un fils : Colars, maître-verrier à Tournai. Pour le reste, à la vérité, on ne sait presque rien de lui.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :