Nicolas Tournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tournier.

Nicolas Tournier

Naissance 1590
Montbéliard
Décès 1639
Toulouse
Nationalité Française
Activités Artiste peintre
Mouvement artistique Caravagisme

Nicolas Tournier est un peintre français né à Montbéliard en 1590 et mort à Toulouse en 1639. Il appartient au mouvement des caravagesques français. Ces peintres, dont font aussi partie Valentin de Boulogne et Nicolas Régnier, sont également parfois appelés « peintres de la réalité ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Tournier a deux grandes périodes, une à Rome puis la deuxième à Toulouse où il arrive en 1632. Il y peint le Christ en croix pour l'église des Minimes et le Christ descendu de la Croix pour la cathédrale Saint-Étienne. On lui doit encore le Tobie et l'Ange de la cathédrale de Narbonne.

Le 30 décembre 1638, le peintre, malade, fait son testament dans la maison de Pierre Affre où il loge.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Axel Hémery, Nicolas Tournier, 1590-1639, un peintre caravagesque, ISBN 2-85056-442-7.
  • Catalogue de l'exposition Nicolas Tournier, un peintre caravagesque, Musée des Augustins, musée des Beaux-Arts de Toulouse, 2001.
  • P. F. Bertrand et S. Trouvé éd., Nicolas Tournier et la peinture caravagesque en Italie, en France et en Espagne, Actes du colloque Framespa, 2003, ISBN 2912025117.

Sur les autres projets Wikimedia :