Nicolas Séjan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Séjan

Nicolas Séjan, né le à Paris[1] où il est mort le [1], est un musicien français, issu d'une famille alliée aux Forqueray.

Un des meilleurs organistes de son temps, il fut co-titulaire de l'orgue de la cathédrale Notre-Dame de Paris et de nombreuses autres églises parisiennes[2]. Il fut nommé à la Chapelle Royale en 1789. Il perdit ses charges pendant la Révolution française, mais en récupéra certaines par la suite.

Il laisse quelques œuvres pour le clavecin et le piano-forte ainsi que pour l'orgue.

Nicolas Séjan était le père de Louis-Nicolas Séjan, son successeur à l'Église Saint-Sulpice.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 1030
  2. Il donna, avant 1789, à la demande d'Étienne-Nicolas Méhul,des leçons d'orgue au jeune organiste Georges Scheyermann. — cf : François-Joseph Fétis, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la Musique, Paris : Firmin Didot, 1867, 2e éd., vol.7, p. 455 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]