Nicolas Psaume

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Psaume (homonymie).
Nicolas Psaume
Image illustrative de l'article Nicolas Psaume
Biographie
Naissance 11 décembre 1518
Chaumont-sur-Aire
Décès 10 août 1575
à Verdun
Évêque de l’Église catholique
Dernier titre ou fonction Évêque et comte de Verdun, prince du Saint Empire
Évêque de Verdun

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Nicolas Psaume.png

Nicolas Psaume, né le 11 décembre 1518 à Chaumont-sur-Aire (alors en duché de Bar) et décédé le 10 août 1575 à Verdun (évêché de Verdun), est un religieux prémontré devenu comte-évêque de Verdun et prince du Saint-Empire romain germanique. C'est un des grands évêques de la fin du XVIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait (1571)
Musée barrois

Entré à l'abbaye Saint-Paul de Verdun où son oncle, François Psaume, était abbé commendataire, il poursuit des études aux universités de Paris, Orléans et Poitiers. Il revient à St-Paul et fut ordonné prêtre en 1540. De retour à Paris, en Sorbonne il obtient son doctorat en théologie et y rencontre Ignace de Loyola. Il devint abbé de Saint-Paul et en 1546, choisi par l'ordre pour le représenter au concile de Trente mais fut retenu par Jean, le cardinal de Lorraine; en 1548 devint évêque de Verdun. À ce titre il participe au Concile de Trente. Il y était en 1551 et 1552 où il se fit remarquer par son éloquence en défendant les prérogatives de l'Église mais aussi en en dénonçant certain abus comme l'accumulation de titres épiscopaux, Jean de Lorraine 12 fois évêques et de trois en même temps par exemple, et son corollaire les commendataires; il était chargé d'éditer les canons du concile. Il y était aussi pour la troisième session de 1562-1563. Il tint et publia un journal du quotidien du concile qu'il fit publier.

Il crée en 1554 un séminaire à Verdun, appelé Orphanotrophe, puisque 24 places d’étudiants y sont réservées à des orphelins.

Nicolas Psaume fut aussi, avec le cardinal Charles de Lorraine un des promoteurs de l'Université de Pont-à-Mousson.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Advertissement à l'homme chrestien, pour cognoistre et fuir les hérétiques de ce temps... , Rheims, imprimeur J. de Foigny, 1564.
  • Canones et decreta... Concilii tridentini... , Rheims, 1564.
  • Le Vray et naïf portrait de l'église catholique,... , Rheims, imprimeur J. de Foigny, 1574.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Bernard Ardura, À l'aube de la réforme catholique en Lorraine, le Prémontré Nicolas Psaume, Abbé de Saint-Paul de Verdun, évêque et comte de Verdun, in : Les Prémontrés et la Lorraine XIIe - XVIIIe siècle, XXIIIe colloque du Centre d'études et de recherches prémontrées, sous la direction de Dominique-Marie Dauzet et Martine Plouvier, Beauchesne, Paris, 1998, p. 101-123.
  • G. Jacquemet (dir.), Catholicisme hier aujourd’hui demain, vol 12, Paris, 1990 [détail des éditions].
  • Bernard Ardura, Nicolas Psaume, pionnier de la Réforme catholique. Histoire d'un Prémontré devenu évêque de Verdun (1548-1575) au siècle du concile de Trente, Lotharingia, XVII, Société Thierry Alix, Nancy, 2010.
  • Bernard Ardura, Nicolas Psaume (1518-1575) évêque et comte de Verdun : l'idéal pastoral du Concile de Trente incarné par un Prémontré , Paris, Cerf, 1990.
  • Bernard Ardura, Un Prélat réformateur et théologien du seizième siècle, le prémontré Nicolas Psaume (1518-1575), évêque et comte de Verdun , Lille 3 : ANRT, 1988.
  • Charles-Nicolas Gabriel, (Abbé), Étude sur Nicolas Psaulme, évêque et comte de Verdun, imprimeur L. Doublat, Verdun, 1867.
Carte des Trois-Évêchés