Nicolas Julliard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicolas Julliard

Surnom Fauve (anciennement)
Nom de naissance Nicolas Julliard
Naissance 21 mars 1972
Genève, Suisse
Années actives Depuis 1999
Labels Two Gentlemen
Site officiel www.fauve.info

Nicolas Julliard (anciennement Fauve), né à Genève le 21 mars 1972, est un musicien suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Julliard mène des études de lettres et d'histoire de l'art, tout en étudiant la guitare classique.

  • En 1999, il fonde son propre label, Snowcat Records, sur lequel il publie un premier 45 tours (Graceland) sous le pseudonyme de Sombre, ainsi qu'un album d'Illford, groupe de post-rock lausannois dans lequel il tient la guitare.
  • En 2004, le magazine français Les Inrockuptibles sélectionne un de ses titres (toujours sous le nom de Sombre) pour le 2e volume de ses compilations annuelles Ceux qu'il faut découvrir (CQFD)[1].
  • Mai 2006: sortie du premier album de Fauve sur le label lausannois Gentlemen Records. Repéré par le chanteur français Dominique A, il participe à la Carte Blanche de ce dernier lors du festival Paris Plages - Fnac Indétendances. Depuis 2006, il travaille en tant que chroniqueur musical pour la Radio Télévision Suisse[réf. nécessaire].
  • En juillet 2007, Fauve donne un concert au Montreux Jazz Festival, en compagnie de Raphelson, Erik Truffaz, Sophie Hunger, John Parish et du Lausanne Sinfonietta. Un double CD et DVD du concert est publié en novembre 2007 par Gentlemen Records.
  • En 2008, Fauve crée en concert une bande-son pour le film muet Les Cheveux d'or (en anglais The Lodger: A Story of the London Fog) d'Alfred Hitchcock.
  • En 2010, il accompagne en tournée la chanteuse romande Olivia Pedroli. Il réalise également un remix pour l'artiste électro POL.
  • En 2011, il coécrit et chante deux titres du deuxième album de l'artiste électro Xewin.
  • Novembre 2011: sortie du 3e album de Fauve, Clocks'n'Clouds, en Repérage sur la radio suisse Couleur 3.
  • En 2012, Fauve crée un générique pour la bande-annonce du Festival international de films de Fribourg (FIFF).
  • Juin 2013: sortie du EP digital de Fauve Be Kind, Don't Rewind, avec 4 titres inédits, en Repérage sur la radio suisse Couleur 3[2].
  • En octobre 2013, pour les 100 ans du café-théâtre Le Bourg, Fauve crée en collaboration avec The Sinaï Divers une bande originale pour le film muet Traffic In Souls (1913) de George Loane Tucker. Cette b.o. est publiée le 15 janvier 2014 en version digitale sur Bandcamp[3].
  • 30 janvier 2014: Face au succès du groupe français Fauve≠, Nicolas Julliard annonce la fin de l'utilisation de ce nom de scène: “Ce soir, je viens de chanter pour la dernière fois sous le nom de Fauve. Ce nom d’artiste n’est plus le mien. Le jeu s’achève, poker menteur.”[4]. L'artiste annonce en effet sa lassitude et son mal-être d'être sans cesse confondu avec le collectif ou encore être à la source de faits d'actions déplacées.

Discographie sous le nom de Fauve[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Fauve
  • 2007 : An Evening At The Montreux Jazz Festival 2007
  • 2011 : Clocks'n'Clouds

EP et maxis[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Graceland EP
  • 2004 : Acoustica #1
  • 2013 : Be Kind, Don't Rewind EP

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Ceux qu'il faut découvrir (CQFD) compilation du magazine Les Inrockuptibles
  • 2006 : FNAC Indétendances
  • 2006 : Amazon Grace - titre inédit Beyond Thirty.
  • 2007 : The Pet Series Volume 6 - titre inédit Retreat.
  • 2009 : Son pour la tête
  • 2011 : Le Lustre - titre inédit: reprise de Johnny Guitar
  • 2012 : A Tribute To Sebadoh's Bakesale - titre inédit: reprise de Skull de Sebadoh
  • 2013 : The LP Collection Vol. 1 - titre inédit: reprise de Between My Legs de O'Gonzo

Remixes[modifier | modifier le code]

  • 2010 : POL - Stupid Folked-Up remix
  • 2011 : Olivia Pedroli - You Caught Me remix

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Xewin, Returning (chant sur deux titres)
  • 2011 : Raphelson, I Wait EP (chant sur Fire Song)
  • 2014 : Fauve & The Sinaï Divers, Traffic In Souls (bande originale)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Album CQFD des Inrockuptibles », sur discogs.com
  2. « Les repérages », sur RTS.ch (consulté le 27 juin 2013)
  3. http://fauveandthesinaidivers.bandcamp.com/album/traffic-in-souls
  4. Communiqué de Nicolas Julliard via Christophe Shenk: Fauve ≠ l'a tuer, sur bonpourlesoreilles.net (consulté le 30.01.2014)