Nicolas Jaeger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicolas Jaeger, né en 1946 à Boulogne-Billancourt et mort en avril 1980, est un médecin et alpiniste français, fils de la photographe Janine Niépce. Il est l'auteur d'une centaine d'ascensions en solitaire dans le massif du Mont-Blanc dont une quinzaine de « premières solitaires ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sort major de sa promotion de guide de haute montagne en 1975[1]. Médecin et sportif, il était cependant notoirement fumeur[1].

Le 15 octobre 1978, il participera à la première ascension de l'Everest par une expédition française dirigée par Pierre Mazeaud, avec Jean Afanassieff et Kurt Diemberger. Jaeger et Afanassieff sont les premiers à redescendre un sommet de 8 000 mètres d'altitude à ski[2].

Du 27 juillet au 27 septembre 1979, il passe volontairement soixante jours seul à 6 700 mètres d'altitude sur le Huascarán et en publie l'expérience dans Carnets de solitude (Éditions Denoël, 1979)[1].

Le 27 avril 1980, Jaeger est vu pour la dernière fois à 8 200 mètres d'altitude dans l'Himalaya[1].

Ascensions solitaires (premières)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) Nicolas Jaeger au pays de l'oxygène rare
  2. (fr) Jean Afanassieff - Alpiniste aventurier