Nicolas Desportes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicolas Desportes est un peintre français, né à Busancy en 1718 et mort à Paris en 1787, spécialisé dans les représentations d’animaux et scènes de chasse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Neveu d’Alexandre-François Desportes, peintre animalier du règne de Louis XV, Nicolas se forme auprès de son oncle[1].

C’est en 1723 qu’il est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture. À la mort de son oncle, il vend le fond d’atelier à la Manufacture de Sèvres.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. D’où son surnom de « Desportes le neveu »


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Joseph Dezallier d'Argenville, Abrégé de la vie des plus fameux peintres, avec leurs portraits gravés en taille-douce, les indications de leurs principaux ouvrages, quelques réflexions sur leurs caractères, et la manière de connoître les desseins des grands maîtres. Par M*** de l'Académie royale des sciences de Montpellier […]. Nouvelle édition, revue, corrigée & augmentée de la Vie de plusieurs peintres, Paris, de Bure, IV, 1762, p. 323. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jean-Baptiste-Joseph Boulliot, Biographie ardennaise, ou Histoire des Ardennais qui se sont fait remarquer, par leurs écrits, leurs actions, leurs vertus, ou leur erreurs, Paris, 1830, I, p. 347. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Karl-Heinrich von Heinecken, Dictionnaire des artistes, dont nous avons des estampes avec une notice détaillée de leurs ouvrages gravés, Leipzig, 1790, IV, p. 620. Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Quelques tableaux de Nicolas Desportes :