Nicolae Vasilescu-Karpen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicolae Vasilescu Karpen

Nationalité Drapeau de Roumanie Roumain
Champs Ingénierie, éducation

Nicolae Vasilescu Karpen (10 décembre / 22 décembre 1870, Craiova - 2 mars 1964, Bucarest) était un ingénieur et physicien roumain qui a effectué en Roumanie les premiers travaux dans le domaine de la télégraphie et la téléphonie. Il est également à l'origine de réalisations notables en génie mécanique et civil, en téléphonie longue distance, en électrochimie[1],[2].

Après des études au lycée de Craiova, il intégra l'École des ponts, des routes et des Mines de Bucarest[3]. Après l'obtention de son diplôme en 1891, il a travaillé comme ingénieur civil pendant trois ans, puis est allé en France étudier la physique à l'Université de Paris. En 1904, il reçut un doctorat de physique. Sa thèse était intitulée Recherches sur L'effet magnetique des Corps électrisés en mouvement. Après une année passée en tant que professeur à l'université de Lille, il est retourné en Roumanie pour enseigner à l'École des ponts, des routes et des mines, où il a été nommé directeur en février 1920. Grâce à ses efforts, l'école a été transformée plus tard cette année en Université Polytechnique de Bucarest. Vasilescu Karpen a été le premier recteur de cette université, où il a occupé cette fonction jusqu'en 1940[2].

  • En 1908, il inventa la pile dite Karpen[2],[3].
  • En 1922, il a été élu à l 'Académie roumaine[2].
  • Il est l'ingénieur qui a introduit une liaison télécom filaire permanente entre la ville de Brasov et Bucarest. Il a marqué l'introduction de la transmission électrique des "télégrammes câblé" dans l'Ancien Royaume de Roumanie en 1920 [citation nécessaire] Décembre.

Pile Karpen[modifier | modifier le code]

Le principe de fonctionnement que Vasilescu Karpen invoque pour ses piles à électrodes inattaquables est celui de la transformation de l'énergie thermique ambiante en énergie électrique. Les électrodes ne réagissent pas avec le milieu ionique, aucune réaction chimique n'a lieu, aucun produit n'est consommé. Bien que contraire au second principe de la thermodynamique et constituant un Mouvement perpétuel de type 2, les communications de Vasilescu Karpen sur ce principe de fonctionnement furent publiées dans les compte-rendus de l'Académie des Sciences française entre 1927 et 1944. Vasilescu Karpen déposa également le brevet d'invention FR577087A.

Une telle pile est prétendue fournir de l'énergie en continu depuis plus de 60 ans, au Musée Technique National Roumain «Dimitrie Leonida» de Bucharest, mais sans preuve formelle du fonctionnement continu.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. {{}} ro icône de l'Academia RPR,Dictionar Român Enciclopedic ' », Bucureşti: Editura Politica, 1962-1966
  2. a, b, c et d (ro) Personalităţi romanesti ALE ştiinţelor naturii şi tehnicii - Dictionar, Bucureşti: Editura Ştiinţifică şi Enciclopedică, 1982, pp 400-401
  3. a et b (ro) Olteneanu Mihai, [Nicolae Vasilescu http://www.agir.ro/univers-ingineresc/nicolae_vasilescu_-_karpen1870_-_1964_969.html- Karpen 1870 à 1964],Univers Ingineresc, anul XVIII, n ° 1 (335) 1-16 ianuarie 2005, accessdate 05/06/2011

Liens externes[modifier | modifier le code]