Nicola Matteis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicola Matteis (Godfrey Kneller, 1682)

Nicola Matteis (Matheis) (vers 1670 – vers 1698) était un violoniste et compositeur londonien.

On ne connait presque rien de sa vie dans les premières années. Il se rendit à Londres dans le début des années 1670 où il eut pour mécène un commerçant, qui le guida dans la manière d'obtenir les faveurs de la gentry (en permettant à ceux-ci de l'accompagner lors de récitals ou d'autres concerts de moindre importance).

On attribue à Matteis le changement de goût des Anglais du style français au style italien, plus récent. Sa réputation s'accrut tout au long de sa vie et il y eut un réel engouement pour ses prestations publiques (en concert, les auditeurs croyaient fréquemment entendre plusieurs violons) ; sa popularité fut renforcée par la publication de ses œuvres. On sait qu'il publia quatre livres d'Ayres pour violon, entre 1676 et 1685, aux titres parfois saugrenus (Humour écossais, Imitation du hoquet de la trompette, etc.), et que certains d'entre eux connurent un grand succès sur le continent également.

Sachant que nombre de ses clients étaient des amateurs, Matteis essaya de fournir des instructions précises dans sa musique publiée, indiquant des explications détaillées sur les coups d'archet, les ornements, les tempos et d'autres précisions. Ces instructions sont d'une grande utilité pour les interprètes actuels qui cherchent à reproduire sa technique de jeu.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Haynes, Bruce. The End of Early Music: A Period Performer's History of Music for the Twenty-First Century (2007) Oxford University Press. ISBN 0-19-518987-6.
  • Bukofzer, Manfred F. Music In The Baroque Era - From Monteverdi To Bach (2007) Von Elterlein Press. ISBN 1-4067-3933-2.

Liens externes[modifier | modifier le code]