Nicholas Boilvin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nicholas Boilvin ou Boivin (1761–1827) est né au Québec. Il était coureur des bois, marchand, et agent pour le gouvernement américain pour les amérindiens. Il fut appointé agent pour les Winnebagos, les Sauk et les Renards. Il fut un des premiers pionniers à s'établir à Prairie du Chien. Ses fils Nicholas Boilvin, Jr. et William C. Boilvin sont devenus des importants hommes d'affaires au Wisconsin au XIXe siècle[1],[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Boilvin était le fils d'un soldat durant la Guerre de Sept Ans en Nouvelle-France. Son père acquit une bonne réputation pour son geste de compassion envers un chirurgien américain blessé durant l'Invasion du Québec de 1775. Il participa au deuxième traité de Paris de 1783.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Rice, James M. Peoria City and County, Illinois: A Record of Settlement, Organization, Progress and Achievement. Vol. I. Chicago: S.J. Clarke Publishing Co., 1912. (pg. 85)
  2. Boilvin, Nicolas 1761 - 1827

Sources[modifier | modifier le code]