Niccolò Piccinino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait

Niccolò Piccinino (Pérouse v. 1380 - Cusago 1444), fut un condottiere italien. Son surnom provient probablement de sa petite taille (piccinino = tout petit).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Callisciana, Pérouse, Niccolò Piccinino était le fils d'un boucher. Il commença sa carrière militaire au service de Braccio da Montone, à l'époque où celui-ci assiegea L'Aquila.

À la mort de son condottière, aussitôt après celle du dernier fils de ce dernier, Oddo, Piccinino prit le commandement de la condotta de Braccio. Après une brève période au service de la République de Florence, il servit Filippo Maria Visconti, duc de Milan (1425), pour lequel, en compagnie de Niccolò Fortebraccio, il se battit contre la ligue formée par le pape Eugène IV, Venise et Florence.

Il défit les forces du pape à Castel Bolognese en (1434), mais celles-ci étaient suivies d'une seconde armée, commandée par Francesco Sforza, qui battit et tua Fortebraccio à Fiordimonte, Piccinino, resté seul au commandement, accomplit une série de campagnes contre les Sforza et reprit plusieurs villes de Romagne.

En 1438, pendant la guerre entre la République de Venise et le Duché de Milan, Piccinino, combattit pour le duc de Milan Filippo Maria Visconti, et tenta de prendre la ville de Brescia, mais Scaramuccia da Forlì, au service de Venise, réussit à repousser l'assaut. En 1439, Piccinino combattit encore en Lombardie remportant divers succès contre Sforza, qui était entré au service de Venise.

Piccinino convainquit le duc de Milan à l'envoyer en Ombrie où il espérait, comme d'autres condottières, conquérir son propre fief. Il fut battu par Micheletto Attendolo à la bataille d'Anghiari en 1440.

Sur les autres projets Wikimedia :