Niccolò Alunno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Niccolò Alunno ou Niccolò di Liberatore et Niccolò da Foligno (Foligno, 14301502) est un peintre italien de la Renaissance appartenant à l'école ombrienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Niccolò Alunno est le fils et l'élève de Bartolomeo di Tommaso da Foligno et son plus grand assistant a été Benozzo Gozzoli, élève de Fra Angelico.

Sa première œuvre connue, datée de 1458, se trouve dans l'église franciscaine de Deruta, près de Pérouse.

Il a peint des bannières pour les cortèges religieux, aussi bien que des retables que d'autres tableaux.

Il est mort riche, et dit avoir été[1] le maître du Pérugin, de Pinturicchio et d'Andrea Aloigi d'Assise, dit l'Ingegno[2].

Vasari a, de manière erronée, attribué certains de ses travaux à « Alunno di Foligno » (ou l'Alunno), se trompant sur l'inscription de la base de son grand polyptyque à l'église San Nicolò, où le peintre a signé « Alumnus Fulginiae » ou « Nicholaus Alumnus Fulginiae », qui se traduisent correctement en tant que « Nicolò citoyen de Foligno »

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mariotti
  2. Ref. 857 du Dictionnaire des monogrammes, marques figurées, lettres initiales, noms... de Franz Brulliot