Nh. Dini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dini.

Nurhayati Sri Hardini Siti Nukatin (Semarang, Java central, Indes néerlandaises, 29 février 1936), plus connue sous son nom de plume de NH Dini, est une romancière et féministe indonésienne.

Dini est la benjamine des cinq enfants de Saljowidjojo et Kusaminah. Une partie de sa famille est d'origine bugis du sud de Célèbes.

Dini dit qu'elle a commencé à aimer écrire quand elle était en CE2. Sa mère était une artisane de batik imprégnée de culture javanaise, qui lui lisait des récits et des poèmes écrits en alphabet javanais. Son père meurt quand elle est encore au collège. Son talent pour écrire des fictions se confirme alors. À 15 ans, elle lit ses poèmes à RRI (radio d'État) de Semarang.

En 1956, tout en travaillant à Garuda Indonesia Airways (la compagnie aérienne nationale), Dini publie un recueil de nouvelles, Dua Dunia (Deux mondes).

En 1960 elle épouse Yves Coffin, consul de France à Kōbe au Japon. De ce mariage naissent deux enfants, Marie-Claire Lintang et Pierre Louis Padang. Épouse de diplomate, Dini suit son mari au Japon, puis à Phnom Penh au Cambodge. Elle arrive en France en 1966. Puis le couple part pour Manille aux Philippines. En 1976, il va à Détroit aux États-Unis.

Dini se sépare de son mari en 1984. Elle est rétablie dans sa nationalité indonésienne en 1985.

Depuis 2003, Dini vit à Sleman, près de Yogyakarta.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Pada Sebuah Kapal (Sur un bateau, 1972)
  • La Barka (1975)
  • Namaku Hiroko (Je m'appelle Hiroko, 1977)
  • Orang-orang Tran (1983)
  • Pertemuan Dua Hati (1986)
  • Hati yang Damai (Cœurs paisibles, 1961, 1998)