Nguyên Lê

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nguyễn.

Nguyên Lê

alt=Description de l'image Nguyên Lê.jpg.
Informations générales
Naissance 14 janvier 1959 (55 ans)
Paris Drapeau de la France France
Activité principale Musicien, compositeur
Activités annexes Producteur, mixeur[1]
Genre musical Jazz, Jazz fusion, World music
Instruments Guitare
Années actives 1983-présent
Labels ACT
Site officiel www.nguyen-le.com

Nguyên Lê, né à Paris le 14 janvier 1959, est un musicien et compositeur de jazz français d'origine vietnamienne. Son principal instrument est la guitare mais il joue également de la basse électrique et de la guitare synthétiseur.

Il a participé à de nombreuses productions discographiques, en qualité de leader ou de sideman. Il a notamment joué avec Randy Brecker, Vince Mendoza, Eric Vloeimans, Uri Caine, Francis Lassus, Paolo Fresu, Carla Bley et Michel Portal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Paris en 1959 de parents vietnamiens installés en France depuis 1949[2], Nguyên Lê commence à apprendre la batterie à ses 15 ans, puis passe à la guitare et à la basse électrique qu'il apprend en autodidacte. Après une licence d'arts plastiques et une maîtrise de philosophie sur le concept d’exotisme[1], il décide de se consacrer à la musique.

En 1983, il fonde le groupe Ultramarine avec Mario Canonge (claviers) et Bago Balthazar (percussions), qui remporte le 1er prix du concours national de Jazz de la Défense. Ils enregistreront trois albums (Programme jungle en 1985 ; en 1989 ; Esimala en 1991).

En 1987, Antoine Hervé le choisit pour être le soliste de l'Orchestre national de jazz

Il enregistre aux États-Unis en 1990 Miracles, son premier disque en tant que leader avec Art Lande, Marc Johnson et Peter Erskine.

À partir de 1993, il est régulièrement soliste invité du WDR Big Band (de) de Cologne avec le compositeur et arrangeur Vince Mendoza. En avril 1994, il est soliste de la suite pour grand orchestre The New Yorker, écrite et dirigée par Bob Brookmeyer[1].

En mars 2010, il est soliste de la 5e symphonie d'Erkki-Sven Tüür, jouée avec l'Orchestre philharmonique de Brême.

Style[modifier | modifier le code]

La musique de Nguyên Lê mélange ses racines vietnamiennes avec l'influence de Jimi Hendrix, sous le sceau de l'improvisation jazz et de l'énergie du rock. Il reprend à la guitare des techniques de jeu, des phrasés ainsi que l'utilisation de pentatoniques et de modes asiatiques, empruntées aux instruments traditionnels vietnamiens, notamment le Đàn bầu, qu'il a étudié avec le maître Truong Tan[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Nguyên Lê au Jazz Club Unterfahrt de Munich, 22 février 2002

Pour la liste plus complète des albums auxquels Nguyên Lê a participé, voir le site de l'artiste.

En tant que leader ou coleader[modifier | modifier le code]

Avec E_L_B (Erskine - Lê - Benita)
  • 2001 : E_L_B (ACT)
  • 2008 : Dream Flight (ACT)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec Ultramarine
  • 1985 : Programme jungle (Bloomdido)
  • 1989 : (Musidisc, réédition Universal 2005)
  • 1991 : Esimala (Musidisc, réédition Universal 2005)
Avec l'Orchestre national de jazz
  • 1988 : O.N.J. 87 (Label Bleu)
Avec Huong Thanh
  • 1999 : Moon and Wind (ACT)
  • 2001 : Dragonfly (ACT)
  • 2004 : Mangustao (ACT)
Avec ACT Family Band
  • 2012 : The ACT Jubilee concert (ACT)
Avec Romano Sclavis Texier
  • 2012 : 3 + 3 (Label Bleu )
Avec Céline Bonacina
  • 2010 : Way Of Life (ACT)

Musique de films[modifier | modifier le code]

Nguyen Lê est également le compositeur de la bande originale du film Sheitan de Kim Chapiron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Biographie de Nguyên Lê », sur nguyen-le.com (consulté le 29 octobre 2014).
  2. a et b Vincent Bessières, « Biographie de Nguyên Lê », sur cite-musique.fr (consulté le 29 octobre 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :