Nguni (race bovine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nguni
{{#if:
Troupeau Nguni
Troupeau Nguni

Espèce Vache (Bos taurus)
Région d’origine
Région Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Caractéristiques
Taille Moyenne
Robe Toutes les variantes
Autre
Diffusion Portion de continent
Utilisation Bouchère

La Nguni est une race bovine africaine.

Origine[modifier | modifier le code]

Elle est une race très ancienne issue de la branche zébu de Bos taurus (type Sanga) et provient de l'élevage du peuple Bantou, qui est arrivé en Afrique du Sud avec ses troupeaux. Le bœuf faisait intégralement partie de la culture de ce peuple de pasteurs.
Le roi des Zoulous, Chaka Zulu, a participé à l'extension de l'élevage de cette race en faisant sélectionner des animaux de couleurs différentes. Les boucliers de ses guerriers étant en cuir, il a fait tanner des peaux de couleurs différentes pour ses régiments[1]. Sa garde personnelle avait des boucliers blancs.
Actuellement, cette race constitue une population bovine importante en Afrique du Sud, Angola, Namibie, Zimbabwe et Botswana.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Elle porte une robe dont les couleurs sont très variables, du pie à l'unie, avec des teintes rouge, noires, brunes... Ces robes en font une des races les plus originales qui soient[2]. Les muqueuses sont foncées. Les cornes ont des formes variées. Leur apparence les rapproche du zébu, avec une bosse sur le garrot chez les taureaux, moins marquée ou absente chez les vaches.
C'est une race de taille moyenne, avec des vaches pesant 350-400 kg et des taureaux pesant 500-700 kg.

Aptitudes[modifier | modifier le code]

La photo couleur montre un troupeau aux robes variées dans un paysage de savane.
Troupeau Nguni.

C'est une ancienne race multi usage, de la fourniture de lait, viande et cuir à sa force de travail. Elle joue toujours ce rôle dans les villages autochtones, mais aujourd'hui, elle est sélectionnée dans les élevages importants pour sa viande savoureuse et marbrée.
Elle présente une bonne aptitude de résistance à la chaleur. La bosse permet de subir sans dommages excessifs des périodes de disette. Son passé très ancien au service de ses éleveurs en a fait une race très docile, aisée à manipuler et à dresser pour la traction. C'est une race fertile, résistante aux maladies parasitaires et de bonne longévité: les vaches dépassent souvent les dix naissances.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche de la race Nguni.
  • Site de l'association des éleveurs sud-africains de la race Nguni.
  • Article présentant de nombreux exemples de robes Nguni sud africaines.