Newtsuit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Newtsuit est entièrement articulé, avec des joints rotatifs, ce qui lui permet une grande mobilité, y compris quand il est soumis à de grandes pressions.

Le Newtsuit est un système de plongée atmosphérique, conçu et construit à l'origine par Phil Nuytten[1].

Conception[modifier | modifier le code]

Cette combinaison est utilisée pour des travaux au fond des océans, tels que la maintenance de puits de forage ou de pipelines, des opérations de sauvetage de sous-marins ou des opérations photographiques. Il est en service dans la plupart des marines du monde[2].

Sa structure en aluminium[3] aux joints rotatifs sur les bras et les jambes donnent à celui qui porte cette combinaison une bonne mobilité. Ces joints fonctionnent à de hautes pressions. Lors de sa construction, cette combinaison était la seule à posséder cette capacité. L'opérateur peut se saisir d'objets ou utiliser des outils grâce aux pinces présentes au bout des bras. Cette combinaison est homologuée pour une pression de 300 mètres sous l'eau, mais a été testée pour 900[4].

La combinaison fonctionne de manière autonome, grâce à un système de propulsion qui peut y être installé, permettant une mobilité en eaux moyennes[1] La Newtsuit navigue alors par un système de contrôle installé dans les pieds de la combinaison. Le pied gauche donne le contrôle vertical, le droit le contrôle latéral[3]. D'autres équipements peuvent être rajoutés, tels qu'une double caméra vidéo, un sonar à affichage couleur et un moniteur système AMS permettant de transmettre à la surface des informations telles que les quantités de CO2, HPO et O2% du lieu, la profondeur, la température et la pression interne à la combinaison[3].

La communication avec le point de départ se fait via un système d'échange voix et données numérique passant par l'eau ou par un cordon ombilical[3].

Spécifications[modifier | modifier le code]

  • Dimensions : 162 – 193 cm (5'4" – 6’4")
  • Portée : 76 cm (30")
  • Masse : 275 kg à 378 kg[3]
  • Masse dans l’eau : -2 à -4 kg ( - 4 to -8 lbs) en flying mode[3]
  • Coque : aluminium moulé A356[3]
  • Propulsion: deux packs de propulsion (constant, avec correction du tangage)[3],[5]
  • Profondeur d'opération : 305 m (1000’)[3] (testé à 900 m[4])
  • Énergie: deux moteur électriques 400 Hz, alimentés depuis le navire de surface par un câble, 5 heures sur batterie de secours
  • Équipements de survie: système de respiration en circuit fermé (autonomie de 48 heures) avec ventilation du CO2, et système de secours[3],[1].

Équipement d'urgence[modifier | modifier le code]

Dans le cas d'une urgence, la combinaison peut être équipée comme il suit[3] :

Exosuit[modifier | modifier le code]

La nouvelle génération de ce type de combinaison est un exosquelette nommé Exosuit, également conçu par Phil Nuytten.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « NewtSuit », Vancouvermaritimemuseum.com,‎ 2011-08-15 (consulté le 2011-08-22)
  2. « About Nuytco - Phil Nuytten », Nuytco.com (consulté le 2011-08-22)
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k « Submersible Suits - The Newt Suit », Sub-find.com (consulté le 2011-08-22)
  4. a et b The Vancouver, « Business rises to new depths », Canada.com,‎ 2006-08-25 (consulté le 2011-08-22)
  5. http://courses.washington.edu/ocean102/Lex/Lex_09/Lecture2.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]