Newstead Abbey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbey.
Newstead Abbey
Image illustrative de l'article Newstead Abbey
Présentation
Période ou style Architecture gothique
Type Abbaye
Architecte -
Date de construction vers 1770
Dimensions -
Géographie
Pays Royaume-Uni
Localisation
Coordonnées 53° 04′ 42″ N 1° 11′ 33″ O / 53.078333, -1.192553° 04′ 42″ Nord 1° 11′ 33″ Ouest / 53.078333, -1.1925  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Newstead Abbey

Géolocalisation sur la carte : Nottinghamshire

(Voir situation sur carte : Nottinghamshire)
Newstead Abbey

Newstead Abbey, près de Nottingham, était à l'origine un prieuré d'Augustins, avant d'être célèbre pour être la maison de famille de Lord Byron.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le prieuré Sainte-Marie de Newstead, de l’ordre de Saint-Augustin, fut fondé par le roi Henri II d'Angleterre vers 1170, en repentance du meurtre de saint Thomas Becket.

Il fut supprimé en 1539 dans le cadre de la politique de dissolution des monastères entreprise par Henri VIII. Le roi donna le domaine à la famille Byron qui le transforma en résidence d’agrément.

Au XVIIIe siècle, un violent conflit de famille opposa le 5e baron Byron à son fils qui voulait épouser sa cousine germaine. Le fils ayant passé outre l’opposition paternelle, le père, pour se venger, entreprit de ruiner le domaine pour que son fils n’hérite que de dettes et de biens dépréciés. Ce plan échoua car le fils et le petit-fils moururent les premiers.

En conséquence, à la mort du 5e baron en 1798, la propriété passa à son petit-neveu, le fameux poète Lord Byron. Le domaine fit grande impression au jeune poète qui s’efforça de le restaurer, mais son état de délabrement et les frais considérables nécessaires à sa restauration le contraignirent à le mettre en vente en 1812. Après plusieurs tentatives, Byron, perclus de dettes, finit par trouver un acquéreur en 1817 en la personne de Thomas Wildman.

Celui-ci restaura l’abbaye à grands frais, et sa veuve revendit l’abbaye en 1861. Elle passa alors entre plusieurs mains avant d’être donnée à la ville de Nottingham en 1931.

Lacs, jardins et parc contribuent à rendre l'endroit plaisant.

Lien externe[modifier | modifier le code]