New Zealand Warriors

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

NZ Warriors

Logo du NZ Warriors
Généralités
Nom complet New Zealand Warriors Limited
Noms précédents Auckland Warriors (1995)
Fondation 1995
Couleurs Noir, blanc et rouge
Stade Mount Smart Stadium
(30 000 places)
Siège Auckland
Championnat actuel National Rugby League
Entraîneur Matthew Elliott (en)
Joueur le plus capé Stacey Jones (261)
Meilleur buteur Stacey Jones (674)
Site web Site officiel du club

Les New Zeland Warriors (originellement Auckland Warriors) sont un club de rugby à XIII néo-zélandais basé à Auckland, disputant le championnat australien de la National Rugby League.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1992, est annoncée l'entrée d'une équipe néo-zélandaise dans le championnat australien. La franchise néo-zélandaise entrera dans la compétition en 1995.

L'entraîneur de cette nouvelle équipe est John Monie, l'ancien coach de Parramatta et de Wigan. Le club recrute des stars quinzistes comme John Kirwan ou John Ellis.

Le premier match des Auckland Warriors a lieu le 10 mars 1995, face aux Brisbane Broncos, devant 30 000 spectateurs. Les néo-zélandais perdent 22 - 25.

En 1995, les Warriors ratent les séries éliminatoires pour 2 petits points. En 1996, ils ratent de nouveau les séries éliminatoires.

En 1997, les Warriors choisissent de jouer dans le championnat dissident de la Super League.

En 1998, 1999 et en 2000, Les Warriors déçoivent de nouveau leurs supporters, en ratant les séries éliminatoires.

En 2000, le club, criblé de dettes, est racheté par l'homme d'affaires Eric Watson. Ce dernier change la politique du club, en faisant confiance aux joueurs locaux. Cela semble payer, puisque le club jouera les séries éliminatoires en 2001.

En 2002, les Warriors terminent premier de la saison régulière, après que les Canterbury Bulldogs sont sanctionnés pour avoir dépassé la Salary Cap. Ils perdent la finale de la NRL, face aux Sydney Roosters, 30 à 8. En séries éliminatoires contre les Cronulla Sharks, au Telstra Stadium, les commanditaires des Warriors (Vodafone New Zealand et Eric Watson) vont acheter 15 000 places, pour les redistribuer gratuitement, à toutes personnes ayant un passeport néo-zélandais. Sur les 45 000 spectateurs, il y aura plus de néo-zélandais que de supporters australiens.

En 2003, le club manque de peu de jouer la finale, en perdant en demi 28 à 20 face aux futurs champions, les Penrith Panthers.

En 2004 et 2005, les Warriors finissent en queue de classement.

En février 2006, les Warriors sont sanctionnés de 4 points, pour avoir dépassé le plafond salarial.

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques du club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. incluant Australian Rugby League et National Rugby League.

Liens externes[modifier | modifier le code]