New York Athletic Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 53′ 05″ N 73° 47′ 21″ O / 40.88472, -73.78917 ()

New York Athletic Club

Logo du New York Athletic Club
Généralités
Surnoms NYAC
Fondation 1868
Siège 180 Central Park South
Site web Site officiel

Le New York Athletic Club (abrévié NYAC ; en français : le club athlétique de New York) est à la base un Gentlemen's club devenu club d'athlétisme fondé en 1868. Il compte actuellement environ 8 600 membres et est basé dans le Midtown à Manhattan au 180 Central Park South.

Le club édite un journal, The Winged Foot[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1868 par John Babcock, Henry Buermeyer et William Curtis. Il organise quelques années plus tard, en 1978 ses premiers Jeux du New York Athletic Club qu'on surnomme alors Jeux olympiques modernes, et qui sont trimestriels[2]. Appréciés, ces jeux réunissent dès leur seconde édition près de 5 000 spectateurs malgré le froid de l'hiver[2].

En 1876, le NYAC crée et organise les premiers championnats des États-Unis d'athlétisme, organisation reconduite pendant deux ans, à New York, avant de laisser leur organisation à la National Association of Amateur Athletes of America[3]. Ces championnats sont alors uniquement masculins et se dérouleront à New York jusqu'en 1887[3].

Le 18 décembre 2011, le siège du club brûle blessant une personne[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le New York Athletic Club a gagné à travers ses athlètes près de 230 médailles olympiques dont 120 d'or[4]. En outre, un équipe aux couleurs du NYAC a remporté le Cross par équipe des Jeux olympiques d'été de 1904.

Membres[modifier | modifier le code]

Troisième des championnats du monde de 2011, Jillian Camarena-Williams est licencié au New York AC[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Profil olympique de Joe Pearman sur sports-reference.com. Consulté le 24 décembre 2011.
  2. a et b (en) [PDF] « Modern Olympian Games », sur query.nytimes.com (consulté le 24 décembre 2011)
  3. a et b (en) « USA Outdoor Track & Field Championships », sur www.usatf.org (consulté le 28 janvier 2012)
  4. a et b (en)« New York Athletic Club Fire Injures One », sur www.dnainfo.com (consulté le 24 décembre 2011)
  5. (en) Glen McMicken, « Camarena-Williams named Athlete of the Week », sur www.usatf.org, le site de l'USA Track and Field