Neue Galerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Neue Galerie
Image illustrative de l'article Neue Galerie
Informations géographiques
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Manhattan, New York
Adresse 1048 5th Avenue and 86th Street
Manhattan, New York
Coordonnées 40° 46′ 53″ N 73° 57′ 38″ O / 40.781389, -73.96055640° 46′ 53″ Nord 73° 57′ 38″ Ouest / 40.781389, -73.960556  
Informations générales
Date d’inauguration 16 novembre 2001
Collections Art moderne
Informations visiteurs
Site web www.neuegalerie.org

La Neue Galerie est une galerie d'art située à New York et ouverte en 2001 par Ronald S. Lauder pour exposer des œuvres allemandes et autrichiennes du début du XXe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juin 2006, la Neue Galerie a acquis le tableau du peintre autrichien Gustav Klimt le Portrait d'Adèle Bloch-Bauer (1907) pour 135 millions de dollars[1].

Le bâtiment[modifier | modifier le code]

Le bâtiment abritant le musée est situé au 1048 de la Cinquième avenue au niveau de la 86e rue, dans un quartier appelé le Museum Mile (il est situé approximativement à équidistance du Musée Solomon R. Guggenheim et du Metropolitan Museum of Art). Il est situé à proximité de Central Park, sur l'île de Manhattan dans le quartier de Upper East Side.

Il fut construit en 1914 à la demande du magnat industriel William Starr Miller par Carrère & Hastings, architectes entre autres du bâtiment abritant la New York Public Library. Il fut occupé ultérieurement par Grace Vanderbilt (épouse de Cornelius Vanderbilt III) puis par la branche new-yorkaise de l'Institut YIVO (centre de recherche sur la langue yiddish). Il fut acheté en 1994 par Ronald S. Lauder & Serge Sabarsky qui ordonnèrent immédiatement sa complète restauration par l'architecte allemand Anabelle Selldorf.

De style Louis XIII, le bâtiment a été classé par la « New York Landmarks Commission ». Il est généralement considéré comme l'un des bâtiments les plus beaux érigés sur la Cinquième avenue.

Serge Sabarsky et Ronald Steven Lauder[modifier | modifier le code]

Le musée a été organisé par deux proches amis, Le propriétaire de galeries d'art Serge Sabarsky et le milliardaire Ronald S. Lauder (fils d'Estée Lauder, créatrice des cosmétiques éponyme). Ils se rencontrèrent en 1967, juste avant l'ouverture par Sabarsky de sa première galerie spécialisée dans les œuvres expresionnistes allemandes et autrichiennes. Il devint par la suite un des experts reconnus dans ce domaine. Client assidu, passionné de l'art de cette époque et ami de Serge Sabarsky, Ronald Steven Lauder fut nommé, en 1986 par Ronald Reagan, ambassadeur des États-Unis d'Amérique en Autriche jusqu'en 1987.

Malgré le décès en 1996 de Serge Sabarsky, Ronald Steven Lauder poursuivi le rève commun de rassembler les meilleures œuvres de cette période au sein de la Neue Galerie de New York.

Le musée[modifier | modifier le code]

La collection de la Neue Galerie est pluri-disiplinaire: peinture, sculpture, croquis, arts décoratifs, photographies provenant d'Allemagne et d'Autriche entre 1890 et 1940.

La section autrichienne du musée, située au deuxième étage, présente des œuvres qui temoignent de la relation particulière entre les Beaux-arts et les Arts décoratifs à Vienne en 1900. L'un des chefs d'œuvre est le portrait par Gustav Klimt d'Adèle Bloch-Bauer mélangeant de la peinture, son visage et le buste, et l'ornementation à la feuille d'or du corps et des décors. Les principaux artistes exposés sont Gustav Klimt, Egon Schiele (Self-Portrait with Arm Twisted Above Head - 1910), Oskar Kokoschka (Emil Löwenbach - 1914), Alfred Kubin (Der Prinz/The Prince - 1903/04), et Richard Gerstl (Self-Portrait in Front of a Stove - 1907). Les arts décoratifs issus de la sécession viennoise (Sezessionsstil) sont représentés par le Wiener Werkstätte avec des œuvres de Josef Hoffmann (Brooch - 1904), Koloman Moser, et Dagobert Peche. Les architectes Adolf Loos et Otto Wagner font partie de la collection.

La section allemande, située au troisième étage, présente les principaux courants d'inspiration du début du XXe siècle. Max Beckmann (Self-Portrait in Front of a Red Curtain - 1924), ainsi que les expresionnistes comme Ernst Ludwig Kirchner (Tightrope Walk - 1908/10) et Emil Nolde (Priestesses - 1912), sont présentés. Le courant artistique Bauhaus est présenté au travers d'œuvres de Theodor Bogler, Marianne Brandt, Marcel Breuer, László Moholy-Nagy, Ludwig Mies van der Rohe, Oskar Schlemmer et Wilhelm Wagenfeld. Le courant artistique de la Nouvelle Objectivité (Neue Sachlichkeit) est présenté au travers d'œuvres de Albert Birkle, Otto Dix, George Grosz, Karl Hubbuch, Felix Nussbaum, et Georg Scholz.

Le musée présente également des expositions temporaires.

Le musée est réputé aussi pour ses "Café Sabarsky" et "Café Fledermaus" qui recréent l'esprit et l'inspiration artistique des cafés viennois du début du XXe siècle. Les menus, patisseries et boissons sont typiques de la région de Vienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le prix du tableau le plus cher du monde: le portrait d'Adèle Bloch-Bauer, de Gustav Klimt - L'Expansion, 19 juin 2006

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :