Network Simulator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ns-3
Image illustrative de l'article Network Simulator
Logo

Développeur projet ns-3[n 1]
Première version 25 mai 2000
Dernière version 3.20 (le 17 juin 2014,
il y a 45 jours
[2]
)
[+/-]
Écrit en C++/Python
Environnement Multiplate-forme
Langue anglais
Type Logiciel de simulation
Licence GNU GPL
Site web www.nsnam.org

ns (de l'anglais « network simulator ») est un logiciel libre de simulation à événements discrets très largement utilisé dans la recherche académique et dans l'industrie. Il est considéré par beaucoup de spécialistes des télécommunications comme le meilleur logiciel de simulation à événements discrets, en raison de son modèle libre, permettant l'ajout très rapide de modèles correspondant à des technologies émergentes.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet ns débuta en 1989 comme simple variante du simulateur réseau REAL, puis évolua considérablement au cours des années suivantes. Il fut soutenu en 1995 par l’agence pour les projets de recherche avancée de défense, aux États-Unis, via le projet VINT, lequel fut mené conjointement au laboratoire national Lawrence-Berkeley, au centre de recherche Palo Alto ainsi qu’au sein de l’université de Californie à Berkeley[3].

ns-2[modifier | modifier le code]

La version 2 était basée sur l'utilisation de langages de scripts pour la commande des simulations (Tcl/Tk) alors que seul le cœur des simulations était implémenté avec le langage C++.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

La nouvelle version ns-3 est entièrement écrite en C++ avec des bindings Python en option, ce qui permet l'écriture de scripts de simulation en C++ ou Python.

Le logiciel NS est fourni avec une interface graphique (NAM) permettant de démontrer le fonctionnement des réseaux, ce qui en fait un outil à la valeur pédagogique très intéressante.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tom Henderson, Mathieu Lacage, George Riley, Mitch Watrous, Gustavo Carneiro, Tommaso Pecorella, etc.[1]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Maintainers », sur nsnam.org,‎ 21 août 2010 (consulté le 26 décembre 2012)
  2. (en) Tom Henderson (17-06-2014), « ns-3.20 released », ns-announce.
  3. (en) « The Network Simulator - ns-2 », sur isi.edu,‎ 26 décembre 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]