Nethuns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nethuns est le nom d'une divinité étrusque équivalent de la grecque Poséidon et de la latine Neptune[1].

Présentation[modifier | modifier le code]

Nethuns est à l'origine le dieu étrusque des Puits, de l'Eau et plus tardivement également de la mer. Il est le frère de Tins.

Ses attributs sont le trident, l'ancre, l'hippocampe et les dauphins.

Dans la mythologie étrusque, Nethuns[2] a été le dieu des Puits, étendu progressivement à toutes les eaux, y compris la mer.

La conception étrusque de la divinité s'apparente au dieu romain Neptune.

Une abréviation de son nom complet est mentionné sur le foie de Plaisance[3].

En tant que dieu tutélaire, il apparaît coiffé d'un Ketos (monstre marin). Sur une image d'une pièce de Vetulonia, il est représenté avec son trident entre deux dauphins[4].

Nethuns est aussi gravé sur une médaille de bronze d'un miroir étrusque conservé au Museo Gregoriano au Vatican[5].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De Grummond, Mythe étrusque, histoire sacrée et Légende, p. 78-84
  2. La translittération Nathuns a été utilisé jusqu'au début du XXe siècle.
  3. L. B. Van der Meer, Le Foie de bronze de Piacenza : analyse d'une structure polythéiste (1987).
  4. (en) Exemple illustré
  5. George Dennis, Les Villes et les cimetières d'Étrurie (Londres) 1848, une époque où Nethuns et Neptune ne sont pas encore solidement liés (* / Introduction/1.html lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Mauro Cristofani Etruschi una nuova immagine éditions Giunti gruppo, Florence 1984Extrait, page 159 - (ISBN 9788809203051)
  • Lexique Iconographicum Mythologiae Classicum, VII (Zurich et Munich: Artemis) 1994.
  • Raymond Bloch, « Quelques remarques sur Poseidon, Neptune et Nethuns », CRAI, 1981, 125-2, p. 341-352Lire en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]