Nesse-Apfelstädt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nesse-Apfelstädt
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Thuringe Thuringe
Arrondissement
(Landkreis)
Gotha
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
6
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Christian Jacob
Code postal 99 192
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
16 0 67 087
Indicatif téléphonique 036 202, 036 208
Immatriculation GTH
Démographie
Population 6 128 hab. (31 décembre 2010)
Densité 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 54′ 29″ N 10° 54′ 47″ E / 50.908188, 10.91305 ()50° 54′ 29″ Nord 10° 54′ 47″ Est / 50.908188, 10.91305 ()  
Altitude 242 m
Superficie 3 947 ha = 39,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Nesse-Apfelstädt

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Nesse-Apfelstädt
Liens
Site web www.nesse-apfelstädt.de

Nesse-Apfelstädt est une commune rurale allemande de l'arrondissement de Gotha en Thuringe. Elle a été formée le par la fusion des anciennes communes d'Apfelstädt, Gamstädt, Ingersleben et Neudietendorf qui en est le siège.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de la commune dans l'arrondissement de Gotha

Nesse-Apfelstâdt est située à l'est de l'arrondissement, dans le bassin de Thuringe, à la limite avec l'arrondissement d'Ilm et la ville d'Erfurt, capitale de la Thuringe, à 14,5 km à l'est de Gotha, le chef-lieu de l'arrondissement. La commune est traversée au nord par la Nesse, affluent de l'Hörsel et tributaire de la Weser et au sud par l'Apfelstädt, affluent de la Gera, tributaire, elle, de l'Elbe.

Elle est constituée de six villages (population en 2009[1]) : Apfelstädt (1 385), Gamstädt (466), Ingersleben (1 013), Kleinrettbach (278), Kornhochheim (805) et Neudietendorf (2 181, siège de la commune).

Communes limitrophes (en commençant par le nord et dans le sens des aiguilles d'une montre) : Erfurt, Ichtershausen, Wachsenburggemeinde, Drei Gleichen et Nottleben.

Les différents villages de Nesse-Apfelstädt

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Nesse-Apfelstädt est née en 2009, elle avait été précédée par une communauté d'administration qui regroupait les mêmes communes.

Les armes des anciennes communes.[modifier | modifier le code]

Lors de fouilles en août 2005 entreprises près d'Apfelstädt pendant la construction d'un gazoduc, des ornements d'or ont été découverts, datant de 4 000 avant J-C et de l'époque néolithique dans la tombe d'un dignitaire, ce qui montre une occupation très ancienne des lieux.

La première mention des villages d'Apfelstädt et Kleinrettbach date de 775 dans un document émanant de la cour de Charlemagne et faisant état de donations à l'abbaye d'Hersfeld.

Le village d'Ingersleben, existant dès l'époque du royaume de Thuringe au VIe siècle, est cité en 1111 dans une lettre de l'abbé de Reinhardsbrunn. Les seigneurs locaux y construisent un château fort (wasserburg) au milieu du village qui devient la propriété des barons de Münchhausen en 1786 puis d'autres familles nobles avant d'être confisqué en 1948 par les nouvelles autorités communistes de l'époque.

Sous le nom de Ditendorp, le village de Neudietendorf est mentionné en 1147. Le monastère de Georgenthal y possède de nombreuses propriétés. Le village subit l'influence de la ville d'Erfurt, notamment dans l'exploitation du pastel des teinturiers qui fit sa fortune. Il est depuis le XVIIIe siècle le siège d'une congrégation des Frères moraves réfugiés de Bohême et accueillis par le comte Nikolaus Ludwig von Zinzendorf.

Gamstädt est mentionné en 1282 sous le nom de Gammunstede.

Tous ces villages, qui faisaient partie des possessions des landgraves de Thuringe, puis des comtes de Gleichen et des ducs de Gotha (sauf le village de Kleinrettbach qui appartenait à la Prusse), souffrirent beaucoup des incendies et des destructions causées par les guerres qui dévastèrent toute la région (Guerre fratricide de Saxe, Guerre des Paysans, révoltes paysannes de 1575, Guerre de Trente Ans).

Les villages de Apfelstädt, Gamstädt, Ingersleben, Kornhochheim et Neudietendorf ont fait partie du duché de Saxe-Cobourg-Gotha (cercle de Gotha) tandis que Kleinrettbach, appartenant au royaume de Prusse a fait partie du cercle d'Erfurt puis de l'arrondissement de Weißenberg.

En 1922, après la création du land de Thuringe, ils sont intégrés au nouvel arrondissement de Gotha avant de rejoindre le district d'Erfurt en 1949 pendant la période de la République démocratique allemande jusqu'en 1990.

En 1974, le village de Kornhochheim est incorporé à la commune de Neudietrnedorf et celui de Kleinrettbach à celle de Gamstädt.

Démographie[modifier | modifier le code]

Commune de Nesse-Apfelstädt dans ses limites actuelles :

Évolution démographique
1910 1933 1939 1995 2000 2005 2010
2 623[2],[3] 5 128[4],[5] 5 677[4],[5] 5 800[1] 6 528[1] 6 310[1] 6 128[1]


Politique[modifier | modifier le code]

À l'issue des élections municipales du , le Conseil municipal, composé de 16 sièges, est composé comme suit[6] :

Élections municipales de 2009
Parti Nombre de conseillers Pourcentage de voix
FW 8 48,4 %
CDU 4 27,1 %
SPD 2 13,7 %
Die Linke 2 10,7 %

Communications[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la sortie 44 (Neudietendorf) de l'autoroute A4 Francfort-sur-le-Main-Dresde et par la ligne ferroviaire Eisenach-Gotha-Erfurt du Thüringer Bahn à la gare de Neudietendorf ainsi que par la ligne Erfurt-Suhl. Elle se trouve également à proximité de l'autoroute A71 Erfurt-Schweinfurt.

Le village de Gamstädt est traversé par la route nationale B7 Eisenach-Gotha-Erfurt. La route régionale L1044 assure la liaison nord-sud entre Gamstädt et Neudietendorf.

Monuments[modifier | modifier le code]

Les villages de Neudietendorf, Ingersleben et Apfelstâdt possèdent de nombreuses maisons à colombages typiques de la Thuringe.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :