Nessa (Haute-Corse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nessa
Nesce (co)
Vue du village depuis l'église de Feliceto.
Vue du village depuis l'église de Feliceto.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Haute-Corse
Arrondissement Calvi
Canton L'Île-Rousse
Intercommunalité Communauté de communes di E Cinque Pieve di Balagna
Maire
Mandat
Michel-Pascal Nobili
2014-2020
Code postal 20225
Code commune 2B175
Démographie
Gentilé Nessois
Nescinchi (co)
Population
municipale
108 hab. (2012)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 33′ 04″ N 8° 56′ 57″ E / 42.5511111111, 8.9491666666742° 33′ 04″ Nord 8° 56′ 57″ Est / 42.5511111111, 8.94916666667  
Altitude 350 m (min. : 258 m) (max. : 1 331 m)
Superficie 5,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Nessa
Nesce (co)

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Nessa
Nesce (co)

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nessa
Nesce (co)

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nessa
Nesce (co)

Nessa (en corse Nesce, prononcé [ˈneːʃɛ]) est une commune française du département de la Haute-Corse, dans la collectivité territoriale de Corse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Nessa est une commune de la vallée du Regino en Balagne, l'une des 19 communes qui forment le canton de Belgodère, dans l'ancienne pieve de Santo Andrea ; son territoire au sud-est, est limitrophe du parc naturel régional de Corse. Elle est adhérente à la communauté de communes di E Cinque Pieve di Balagna.
Nessa ne possède pas de façade maritime.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Feliceto Speloncato Speloncato Rose des vents
Feliceto N Speloncato
O    Nessa (Haute-Corse)    E
S
Feliceto Feliceto Pioggiola

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Vue sur la partie occidentale du Regino depuis Nessa

Nessa fait partie de la vallée du Regino, une zone dépressionnaire dans la partie orientale de la Balagne, située entre la chaîne de hautes montagnes qui la ceint au sud, et son littoral bordé par la mer Méditerranée au nord. Appelé localement "le Regino", ce territoire est situé dans le massif de la Corse granitique (granite à porphyroïdes de la région de Calvi) qui domine à 90 % avec quelques secteurs avec des sédiments quaternaires (cuvette du Regino) et des formations sédimentaires et métamorphiques[1].

Commune de montagne, son territoire occupe le flanc occidental d'un petit chaînon montagneux s'épaulant au Monte Tolu (1 332 m) au nord de la chaîne principale de l'île. Sa ligne de crête qui décline jusqu'au lieu-dit Sant'Andrea (Speloncato) au nord, comporte la bocca di Gierbi (près de mille mètres), le Capu alla Vella (977 m), la bocca di Pioggiola (779 m), et s'arrête à 668 m d'altitude, au lieu-dit Scuparchione. Le village est construit à flanc de montagne à une altitude moyenne de 400 m, dominé par le Capu alla Vella.

Une arête rocheuse, orientée dans un axe SO-NE, partage le territoire en deux :

  • la partie nord, plus basse, qui représente les deux tiers du territoire, comporte le village. Elle est le haut du bassin versant du ruisseau de Saltu, affluent du Fiume di Regino, et d'autres petits cours d'eau traversant le village et ses hameaux ;
  • la partie sud est un cirque montagneux ceint par une ligne de crête allant de 923 m à Campu alla Vella pour atteindre très vite la chaîne principale de l'île au Monte Tolu 1 332 m, se poursuivre jusqu'à la Punta di Accenata 1 323 m en direction du San Parteo (1 680 m) au sud-ouest, et se refermer au Capu alla Fonte (1 013 m). Ce secteur est le bassin versant du ruisseau de Novalella et de son affluent le ruisseau de Cavajo.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Comme dit ci-dessus, les deux principaux cours d'eau sont des affluents du Fiume di Regino :

  • le ruisseau de Saltu, long de 2,1 km[2], qui prend sa source à Scuparchione, sur la commune ;
  • le ruisseau de Novalella est long de 2,5 km[3]. Il prend source sur la commune sous le monte Tolu. Son principal affluent est le ruisseau de Cavajo long de 1 km[4].

Climat et végétation[modifier | modifier le code]

Nessa est exposée aux vents d'ouest dominants, forts et assez fréquents tels le libeccio et les traînes de mistral. En hiver, les écarts thermiques y sont toutefois modérés, dus à l'influence de la mer qui se trouve à moins de 10 km, distance orthodromique. Les automnes et printemps sont généralement pluvieux, avec des averses souvent fortes. Les étés sont secs et les risques d'incendie grands.

Comme pour les autres communes du Regino, son territoire communal se divise en trois zones : les hauteurs rocheuses du village jusqu'à la ligne de crête, sont couvertes de prairies et maquis bas, la plaine, bocagère, plantée en partie d'oliviers, et la zone intermédiaire où l'on trouve le village balcon.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Accès routiers[modifier | modifier le code]

La commune de Nessa est traversée par la route départementale D71 encore appelée « Route corniche de la Balagne » puisqu'elle relie un grand nombre de villages balcons balanins. Le village situé au-dessus de la route D71 est desservi par une bretelle de celle-ci.

Au nord du village, démarre la route D663 qui permet de se rendre à Speloncato.

Transports[modifier | modifier le code]

La commune n'est pas desservie par la ligne des Chemins de fer de Corse, reliant Calvi à Ponte-Leccia, qui passe à 3,8 km (distance orthodromique) au nord de la commune.

Le port de commerce le plus proche est celui de L'Île-Rousse, distant d'environ 10 km, et l'aéroport le plus proche, celui de Calvi-Sainte-Catherine, distant de 12,32 km.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Construit à une altitude moyenne de 400 m, le village a trois hameaux : Costa et Funtana au nord, et Funtanella au sud. Tous ces lieux habités sont desservis par la route communale qui passe au-dessus de la route D71.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Temps modernes[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Monument aux morts de Nessa

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Michel Pascal Nobili UMP .
mars 2001 . Michel Pascal Nobili UMP .
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 108 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
229 290 329 345 376 397 408 420 453
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
440 386 356 358 366 389 408 515 417
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
313 301 265 274 227 202 161 106 97
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012 -
97 98 100 91 77 102 107 108 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2004[6].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Le seul culte pratiqué est le catholicisme. La paroisse (Église Saint-Joseph) relève du diocèse d'Ajaccio.

Économie[modifier | modifier le code]

Le Regino a une vocation agropastorale très marquée depuis des siècles malgré un déclin perceptible du pastoralisme.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Chapelle Santu-Petru-di-Nesce[modifier | modifier le code]

La chapelle Santu-Petru-di-Nesce (Saint-Pierre) qui se situe au cimetière communal, date du IXe siècle (?). C'était un édifice roman dont il ne subsiste que l'abside semi-circulaire voûtée en cul de four, ainsi que les angles et la base des élévations sud et nord. Elle a été construite en moellons liés par du mortier de chaux.

Présence de fresques datées XVe siècle qui ornent le cul de four de l'abside. Au centre, une Vierge assise tient l'Enfant sur ses genoux. Dans les plis de son manteau se cachent des femmes agenouillées et voilées. À la droite de la Vierge, Saint-Pierre tient la clé et un livre. La représentation d'une confrérie de femmes, probablement les donatrices, signifie que l'église devait être le siège de cette confrérie.

L'édifice religieux est inscrit depuis 1990 aux Monuments historiques[7].

Église paroissiale Saint-Joseph[modifier | modifier le code]

L’église paroissiale Saint-Joseph se trouve au cœur du village, en bordure de l'avenue Hui Bon Hoa. À ses côtés, se situe l'ancienne confrérie. L'église renferme un tableau Quinze scènes de la vie de la Vierge et du Christ, œuvre d'art populaire du XVIIe siècle, classé MH en 1973[8].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

ZNIEFF[modifier | modifier le code]

Nessa est concernée par trois ZNIEFF de 2e génération :

Crêtes et hauts versants asylvatiques du Monte Cinto.

Olmi-Cappella fait partie des seize communes comprises dans la zone naturelle d'intérêt de2e génération nommée « ZNIEFF 940004233 - Crêtes et hauts versants asylvatiques du Monte Cinto ». Cette vaste ZNIEFF qui comprend l'ensemble du haut massif du Cinto au sens large, est constituée en grande partie par des roches d'origine volcanique (rhyolites)[9].

Oliveraies et boisements des collines de Balagne

La commune fait partie des 18 communes de Balagne concernée par la ZNIEFF 940004142 - Oliveraies et boisements des collines de Balagne (2e génération), zone d'une superficie de 1 958 ha réparties sur trois des principales vallées de la Balagne : la vallée du Fiume Seccu, le bassin d'Aregno et la vallée du Regino[10].

Vallée du Regino

La zone qui couvre une superficie de 4 229 ha, est située au creux de la vallée du Regino, et suit le cours d'eau. « La ZNIEFF englobe la ZPS mise en place pour le suivi et la protection du Milan royal, avec une extension pour le cours d'eau, pour son intérêt batracologique et herpétologique, et une autre permettant d’inclure les mines de Lozari pour leur intérêt chiroptérologique »[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Don-Gregorio Salvini (Nessa 1696 - 1789), abbé, chanoine, député par la Balagna occidentale, auteur de la célèbre Giustificazione della Rivoluzione di Corsica…, parue sans nom d'auteur (première édition) en 1758[12]. Il se fit enterrer dans l’église de Nessa pour que son corps soit foulé par les fidèles du village.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]