Nersès V d'Achtarak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nersès.

Nersès V d'Achtarak
Ներսես Ե Աշտարակեցի
Image illustrative de l'article Nersès V d'Achtarak
Portrait du Catholicos Nersès Achtaraketzi, par Hakob Hovnatanian, 1850, Galerie nationale d'Arménie.

Nom de naissance Chahazyan
Naissance 1770
Achtarak
Décès 13 février 1857
Etchmiadzin
Désignation 1843
Fin 1857
Prédécesseur Hovhannès VIII
Successeur Mathéos Ier

Catholicos de l'Église apostolique arménienne


Armenian Apostolic Church logo.png

Nersès V (ou VI) d'Achtarak ou Nersès V Aštarakec‘i (en arménien Ներսես Ե Աշտարակեցի ; né à Achtarak en 1770, mort à Etchmiadzin le 13 février 1857) est Catholicos de l'Église apostolique arménienne de 1843 à 1857.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nersès Chahazyan est né à Achtarak aux pieds du mont Ararat, non loin des sources de l’Euphrate. Issu d’une famille aisée, il est élevé à Etchmiadzin par son grand-père l’archevêque Calyste. Devenu membre du synode, il complète ses études religieuses à Constantinople.

Il exerce diverses missions délicates pour le compte des Catholicos Daniel Ier de Sourmari et Ephraïm Ier de Dzoraguègh, avant de devenir archevêque arménien de Tiflis de 1811 à 1830.

Pendant la guerre russo-persane de 1826-1828, il dirige de facto le catholicossat à la place du Catholicos Éphraïm, réfugié dans les territoires contrôlés par les armées russes. Il organise une milice arménienne et participe à la défense d'Etchmiadzin contre les forces persanes et obtient du tsar l'ordre de Saint-Alexandre Nevski.

Pourtant, il est inclus dans la disgrâce survenue en avril 1827 du général Alexis Petrovitch Yermolof, 7e commandant en chef des troupes russes du Caucase (1816-1827), et il est relégué dans l’évêché arménien de Kichinev en Bessarabie en 1829, puis dans celui de Nakhitchevan pendant treize ans (1830-1843).

Après la mort du Catholicos Hovhannès VIII de Karbi (1831-1842), le successeur d’Ephraïm Ier de Dzoraguègh, il obtient enfin le catholicossat et est élu par le synode le 18 mai 1843, à l’unanimité devant Zacharia Ter Grigorian, patriarche de Jérusalem (1840-1846), Karapet III de Balat, ex-patriarche de Constantinople (1823-1831), et Poghos, archevêque de Smyrne, et consacré le 9 juin 1846.

Il meurt le 13 février 1857 à Etchmiadzin où il est inhumé. Il a pour successeur Mathéos II Tchouhadjian, ex-patriarche arménien de Constantinople de (1844-1848).

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Georges A. Bournoutian, Russia and the Armenians of Transcaucasia 1797-1889, Mazda Publishers, 1998 (ISBN 1568590687), p. 531-532.
  • Édouard Charton, Magasin pittoresque, Paris, 1856, p. 397-399.
  • (en) Baron August Haxthausen, Transcaucasia: Sketches of the Nations and races between the Black sea and the Caspian, Londres, 1854, p. 300-303.