Nen (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nen (homonymie).
Nen
(Nonni)
Image illustrative de l'article Nen (rivière)
Image illustrative de l'article Nen (rivière)
Caractéristiques
Longueur 1 370 km
Bassin ?
Bassin collecteur Amour
Débit moyen ?
Cours
Confluence Songhua
· Localisation Da'an
· Coordonnées 45° 26′ 17″ N 124° 39′ 26″ E / 45.43806, 124.65722 (Confluence - Nen)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la République populaire de Chine Chine

La rivière Nen ou Nonni (嫩江 ; pinyin : Nènjiang; mandchou : Non ula) est une rivière de la Chine du nord-est. C'est le plus long tributaire du Songhua, qu'elle rejoint en rive gauche à la hauteur de Da'an, environ 200 kilomètres en amont de la ville d'Harbin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Elle prend sa source dans la province Heilongjiang, sur les pentes de l'est de la chaîne Da Hinggan et coule vers le sud, formant une partie de la frontière entre l'Heilongjiang et le Jilin, et irriguant la partie fertile du nord des plaines de Mandchourie.

Tributaires principaux :

Géographie humaine[modifier | modifier le code]

Villes sur la rivière Nen :

Histoire[modifier | modifier le code]

Au temps de la dynastie Qing, la Nen a servi d'importante voie de communication entre la Mandchourie du sud et les villes de Nenjiang et Qiqihar, qui ont toutes deux été, à leur tour, capitales du Heilongjiang sous les Qing. Une route de portage faisait le lien entre la partie plus haute de la Nen et l'Amour[1].

En novembre 1931, le pont sur la Nen près de Jiangqiao devient le lieu de l'une des premières batailles de la Seconde Guerre sino-japonaise.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard Louis Edmonds, Northen Frontiers of Qing China and Tokugawa Japan: A Comparative Study of Frontier Policy, University of Chicago, Department of Geography; Research Paper No. 213,‎ 1985 (ISBN 978-0-89065-118-6), p. 115–117