Nem chua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aspect d'une bouchée de nem chua.

Le nem chua est une préparation de porc fermenté de la cuisine vietnamienne[1]. Il est principalement composé d'un mélange de viande de porc maigre et de fines lanières de couenne cuite, agrémentés d'ail et de piment. Il peut prendre la forme de bouchées emballées individuellement dans une feuille d'aluminium et de papier, ou d'une sorte de cervelas sous plastique scellé. Il a un goût aigre doux caractéristique des fermentations lactiques, une belle couleur rose et une texture ferme et élastique.

Au Vietnam, il se consomme généralement cru[2], mais les règles sanitaires européennes font qu'on y recommande de cuire les produits vendus.[réf. nécessaire]

Préparation[modifier | modifier le code]

Nem chua emballé dans des feuilles.

Le nem chua est préparé à partir de maigre de porc, pilé et mélangé avec la couenne découpée en fines lanières après avoir été cuite. Selon les fabrications on y peut y ajouter de l'ail, du piment et/ou une feuille de plante aromatique (tam ruot). Le nem chua est emballé à l'abri de l’air, dans une feuille, du papier aluminium, ou sous plastique. Il est ensuite conservé à température ambiante pour permettre le processus de fermentation.

La fermentation avancée entraîne une acidification qui fait appeler cette variante nem chua (« nem acide »), une fermentation plus légère produisant le nem ngọt (« nem sucré »).

Commercialisation en occident[modifier | modifier le code]

Saucisse de nem chua tranchée.

En France et en Belgique, le nem chua se trouve fréquemment dans le commerce car il correspond aux goûts alimentaires des gens du Sud, majoritaires parmi la diaspora vietnamienne. Les nem chua sont vendus dans les magasins asiatiques sous forme de petits paquets carrés, enveloppés de papier rose, par filets de 10 pièces, ou sous la forme d'une grosse saucisse de 200g sous plastique. Il y a deux dates qui correspondent à la maturation de la viande (dates de début et de fin). Ils sont consommés entre les deux dates, souvent à l'apéritif, accompagnés de bière. Les notices d'emballage en Europe recommandent de consommer le produit cuit.

risque sanitaire[modifier | modifier le code]

Attention : Bien que cette recette soit très appréciée par ses amateurs, il serait probable qu'elle ne soit que modérément tolérée[pas clair] par les autorités sanitaires, d'abord à cause des risques de contamination par des bactéries pathogènes dans les fermentations mal contrôlées. Ensuite, dans le cas des bouchées, il arrive que l'acidité développée dans la viande attaque l'emballage en papier d'aluminium. Ce problème ne se pose pas avec les versions emballées sous plastique.

Les Nem Chua sont en général accompagnés d'une notice indiquant que les bouchées doivent être conservées au réfrigérateur et cuites au moins 20 minutes[3], alors que la conservation au froid ralentit la maturation et que les asiatiques mangent souvent cette recette crue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Nem » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :